Aller au contenu principal

Gouvernement : qui sont Bérangère Abba et Joël Giraud, les nouveaux promus ?

Le gouvernement de Jean Castex s'enrichit depuis le 26 juillet de onze secrétaires d'Etat, dont un chargé de la biodiversité et un en charge de la ruralité.

Bérangère Abba a débuté sa carrière politique en 2014 à Chaumont (52). Elle est depuis le 26 juillet secrétaire d'Etat en charge de la biodiversité.
Bérangère Abba a débuté sa carrière politique en 2014 à Chaumont (52). Elle est depuis le 26 juillet secrétaire d'Etat en charge de la biodiversité.
© Wikipedia

Pas moins de onze secrétaires d’Etat ont été nommés dimanche 26 juillet par le gouvernement Castex. Parmi eux, Bérangère Abba, 43 ans, qui s’occupera auprès de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, du dossier de la biodiversité.

Bérangère Abba à la biodiversité

Députée de la Haute-Marne, Bérangère Abba a commencé sa carrière politique comme conseillère municipale à Chaumont en 2014, sur la liste divers droite de Cyril de Rouvre. Investie par La République en marche (LREM) en 2017, elle est élue au second tour face, avec 53,44 % des voix, à Adrien Guené (LR), assistant parlementaire du député sortant Luc Chatel. En février 2019, elle a été nommée déléguée nationale de LREM à la Transition écologique. Adhérente de la Coordination nationale des collectifs contre l’enfouissement des déchets radioactifs (CEDRA), une association antinucléaire, elle a été désignée par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) comme représentante du Parlement au conseil d’administration de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra).

Joël Giraud à la Ruralité

Joël Giraud, 60 ans, a été nommé le dimanche 26 juillet, secrétaire d’Etat en charge de la Ruralité dans le gouvernement de Jean Castex. Il épaulera sa ministre de tutelle, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

Membre du parti radical de gauche, il était, depuis 2002, député de la 2e circonscription des Hautes-Alpes. Il avait été réélu en 2017 avec la double investiture de la République en Marche et du Parti radical. Joël Giraud, qui a été maire de l’Argentière-la Bessée (2 300 habitants), commune située dans le Parc des Ecrins, a été conseiller régional de mars 2004 à mars 2014, et vice-président du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L’Association des maires ruraux de France (AMRF) s’est félicitée de cette nomination. Elle avait demandé, lors de la reconduction de Jacqueline Gourault dans le gouvernement Castex la « nomination d’une personne en charge d’un Ministère délégué à la ruralité, en particulier pour accélérer la mise en œuvre des engagements pris par le Gouvernement dans le cadre de l’Agenda rural » l’AMRF demande l’accélération de cet agenda expliquant notamment que « les habitants du monde rural ne peuvent plus attendre les calendes grecques pour voir émerger des solutions concrètes à leurs problèmes de la vie quotidienne (mesures sur la santé, la mobilité, le numérique, l’emploi, la Culture…) ».

Le dernier secrétaire d’Etat à la Ruralité était Nicolas Forissier entre 2004 et 2005. Il était alors rattaché à l’Agriculture. Depuis ce dossier a été, en majeure partie, rattaché au ministère de l’Aménagement du Territoire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Projet de sucrerie de Seneffe
Le projet de sucrerie de Seneffe (B) est enterré
Ultime rebondissement dans la course à la construction d’une sucrerie dans le Hainaut belge, la coopérative rassemblant les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde