Aller au contenu principal

Graine d’éleveur : l’avenir de l’élevage en Nord-Picardie

Le 18 mars avait lieu, à Abbeville, la 18e édition du challenge Graine d’éleveur, organisée par la Fédération des MFR de Picardie, en partenariat avec ACE.

© AAP


Historiquement, cette belle opération ne concernait que la Somme. A la vue de son intérêt pédagogique, mais aussi de l’enthousiasme des jeunes participants, l’Oise, l’Aisne et, depuis deux ans le département du Nord, se sont «pris au jeu».
Tout a commencé par le constat que les jeunes avaient de moins en moins la vocation à devenir éleveurs, et même à exercer un métier en lien avec l’élevage. C’est ce manque manifeste qui a poussé les professionnels des MFR et du contrôle laitier à mettre en place une opération d’envergure pour la promotion des métiers de l’élevage.
Pour y parvenir, les deux partenaires imaginent le challenge Graine d’éleveur, en offrant la possibilité aux établissements d’enseignement agricole (MFR et lycées) de participer à des visites d’élevages pendant lesquelles les éleveurs, accompagnés d’un technicien Avenir Conseil Elevage, témoignent de leur passion. L’hiver dernier, six éleveurs ont ainsi accepté d’ouvrir leurs portes aux jeunes, leur permettant d’aborder de manière pragmatique des thématiques diverses et variées (système fourrager, qualité du lait, gestion des effluents, autonomie alimentaire…).
Les classes, avec leurs enseignants, s’appuient ensuite sur le contenu de la visite pour approfondir les données recueillies et bâtir une présentation synthétique de l’élevage.

C’est aussi un challenge
Pour donner à cette opération l’envergure qu’elle mérite, plus de 150 jeu­nes participants se sont retrouvés le 17 mars pour une journée de restitution durant laquelle chaque classe présente son travail à un jury composé de professionnels (JA, éleveurs et techniciens). A l’issue des présentations, un classement des meilleurs exposés est établi.
Cette journée est aussi l’occasion de découvrir un élevage de manière plus approfondie. Les membres de la SCL O’Lait à Hauvillers-Ouville (80) ont ouvert leurs portes aux 150 élèves, en compagnie de techniciens d’ACE, de Gènes Diffusion, de la Chambre d’agriculture de la Somme, du CER80 et des établissements Dehan. Le parcours de visite, organisé en cinq étapes (gestion de la main-d’œuvre, traite robo­tisée, produire du lait en association, gestion de la reproduction, et élevage des veaux) a permis de saisir les grands principes de production des éleveurs et leurs ambitions pour l’avenir (voir les photos et légendes).

Plus qu’un élevage, une histoire humaine
Trois associés de la SCL O’Lait ont participé à l’animation de la visite de l’élevage. Toutefois, Pierre Delcourt, l’un d’entre eux, a rappelé que si la structure peut impressionner par les chiffres (effectifs d’animaux, surfaces…), il faut toujours les mettre en rapport avec les hommes qui produisent, soit sept associés, un salarié et deux apprentis. «Lorsqu’on fait la moyenne d’âge à la création du Gaec O’Lait en 1990 et aujourd’hui, elle n’a pas changé. L’élevage a évolué. En vingt-cinq ans, cinq jeunes se sont installés», explique Pierre Delcourt. C’est sans aucun doute l’un des facteurs de motivation à produire du lait. Ici, le contrat de génération est entré en application depuis longtemps pour transmettre les valeurs humaines et la volonté d’entreprendre.
En dix ans d’existence de Graine d’éleveur, quelques participants aux premières sessions sont devenus éleveurs et lorsqu’ils sont sollicités pour ouvrir les portes de leur exploitation, le témoignage de leur passion et les souvenirs de leur participation prouvent tout l’intérêt d’une telle opération.

En quelques chiffres

150 élèves de Seconde, Bac Pro et BTS venus de dix établissements : les MFR de Songeons, Saint-Sulpice, Flixecourt, les Instituts Saint-Eloi de Bapaume et de Genech, les lycées de Vervins et Robert Schuman de Chauny.

En janvier-février, six élevages visités : Gaec de la Grosse Borne à Briquemesnil-Floxicourt (80), SCEA du Moulin de Sorbais à Sorbais (02), Jean-Francois Guenard à Leme (02), SCL Lait 4 vents à Albert (80), SCEA Pôle Lait de Courson à Landricourt (02), EARL du Bled

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L214
Une pétition demande la dissolution de L214
Des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour dénoncer les agissements de l’association de protection…
«Soulagement» pour les agriculteurs futurs méthaniseurs d’Ailly-sur-Somme
Après une consultation publique houleuse, et plusieurs modifications pour tenter de contenter tout le monde, le projet d’unité de…
Poulehouse se grille avec ses partenaires
Partageant largement sur les réseaux sociaux son différend avec le groupe coopératif Noriap, sa filiale Cocorette et Œufs Nord…
Yann Joly espère que le Tribunal de grande instance de Paris reconnaîtra le «trouble anormal de voisinage» causé par  les éoliennes. Il pourrait ainsi réclamer une indemnisation financière des pertes liées à l’arrêt de son élevage laitier. 
Yann Joly devant le TGI : « Je n’ai plus rien à perdre »
Yann Joly, ancien éleveur laitier du Boisle, a vu son troupeau dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013.…
Le méthaniseur de Fabien et Anne-Sophie Niquet assure une complémentarité à leur activité d’élevage laitier. 
Une diversification méthanisation réussie : ils partagent leur expérience
Ces 26 et 27 octobre, Fabien et Anne-Sophie Niquet ouvrent leurs portes aux professionnels de l’agriculture puis au grand public…
Pour le sénateur Demilly, Mousline est « essentielle pour l'est de la Somme »
Le 28 octobre, le groupe Nestlé, propriétaire de la marque Mousline, a annoncé que les activités de production et de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde