Aller au contenu principal

Grand débat : D. Guillaume favorable à une «place spécifique» pour l'agriculture

A l'occasion de la présentation, le 15 janvier, de l'édition 2019 du Salon de l'agriculture (23 février au 3 mars), le ministre de l'Agriculture s'est déclaré «favorable à une place spécifique de l'agriculture» dans le Grand débat, lancé par le président de la République le 13 janvier et qui se déroulera jusqu’au 15 mars prochain. Interrogé par Agra presse, Didier Guillaume est favorable à une place spécifique car «l'agriculture est consubstantielle de la ruralité, mais nous n'allons pas refaire la politique agricole dans ce débat». «Cette année, ce sera la salon du Grand débat», a-t-il par ailleurs déclaré. Le ministre a prévu de s'exprimer lui-même sur le thème de l'agriculture dans le cadre de ce Grand débat, a-t-il annoncé. «Mais aucune frange ne pourra imposer quelque chose au reste de la société», a-t-il prévenu, semblant faire allusion à la fois aux Gilets jaunes et aux attaques de militants vegans. Le ministre a par ailleurs annoncé un «thème» pour sa présence sur le salon: «Ensemble contre l'agri-bashing, et je mettra en avant tout ce qui se fait de positif en agriculture».

Pour l'agriculture, «le grand débat a eu lieu aux Egalim»

«En agriculture, le grand débat a eu lieu aux Etats généraux de l'alimentation, dont nous attendons désormais l'application», a lancé Sébastien Windsor, président de l'Acta (instituts techniques) et membre du bureau de l'APCA (chambres d'agriculture), bureau qui présentait ses voeux à la presse, le 15 janvier. «Nous sommes dans le temps de l'action, et non plus de la réflexion», a-t-il ajouté. Le président de l'APCA Claude Cochonneau a cependant «invité son réseau à participer» au débat, précisant qu'il n'avait pas cependant vocation à l'organiser. L'APCA n'a pour l'instant pas arrêté de «stratégie particulière» durant ces débat, a-t-il précisé, mettant en avant qu'il s'agit d'un évènement encore récents.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lait : un accord «historique» avec E. Leclerc
Le 9 juin, plusieurs laiteries et OP ont signé un accord avec E. Leclerc qui induit une rémunération supplémentaire de 5 €/1 000…
McCain s’engage dans l’agriculture régénérative
L’industriel spécialisé dans la transformation de la pomme de terre a annoncé le 9 juin son intention d’accompagner les…
Présence de rhizoctone brun sur tiges de pommes de terre.
Des parcelles de pommes de terre à surveiller
Mildiou d’abord, mais aussi traces de rhizoctone brun sur la tige et viroses sont à surveiller actuellement dans les champs de…
Désherbant non conforme : plus de peur que de mal... dans la Somme
Alertés au même titre que leurs homologues d’autres régions, les betteraviers de la Somme pourraient avoir échappé aux…
Des trucs et des astuces qui changent la vie
Ils en ont, de l’imagination, les éleveurs des Hauts-de-France. Dans les exploitations, des idées ingénieuses naissent pour…
Gérard Clay et Philippe de Raynal ont évoqué mardi 2 juin les contours de la stratégie qu’ils ont commencé à mettre en œuvre pour Tereos.
Pour trouver de meilleurs résultats, Tereos affiche un nouveau cap
Le groupe coopératif sucrier et amidonnier Tereos veut rapidement tourner la page d’un exercice 2020-2021 qui voit ses chiffres s…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde