Aller au contenu principal

Grippe aviaire : les volailles françaises confinées

Un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été détecté en Haute-Corse a annoncé le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation le 16 novembre.

L'ensemble du territoire national est placé en risque "élevé", ce qui s'accompagne de mesures sanitaires.
L'ensemble du territoire national est placé en risque "élevé", ce qui s'accompagne de mesures sanitaires.
© Pixabay



«Le cas a été identifié dans le rayon animalerie d'une jardinerie située à proximité de Bastia, suite à la constatation de mortalités anormales parmi les volailles détenues. Tous les oiseaux ont été euthanasiés», précise le ministre de l'Agriculture, lundi dernier. En conséquence, le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie a décidé de placer l'ensemble du territoire national métropolitain en niveau de risque «élevé» à compter du 17 novembre 2020.

Des interdictions en cascade
Concrètement, les éleveurs de volailles de tous les départements métropolitains et de la Corse doivent respecter les obligations suivantes : claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ; interdiction de rassemblements d'oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ; interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ces départements à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ; interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ; interdiction d'utilisation d'appelants.

Les foyers se multiplient
Le ministère de l'Agriculture rappelle que «la consommation de viande, foie gras et oeufs - et, plus généralement, de tout produit alimentaire - ne présente aucun risque pour l'homme». Le 4 novembre, ce même ministère avait placé 46 départements français en «risque élevé». La grippe H5N8 avait été détectée début juillet en Russie et au Kazakhstan. Le 5 novembre, les autorités néerlandaises avaient annoncé qu'elles allaient procéder à l'abattage de 215 000 volailles dans la province de Gueldre. D'autres cas hautement pathogènes avaient depuis lors été détectés au Royaume-Uni (9 novembre) et en Allemagne (13 novembre).


Un foyer belge à 40 kilomètres de la frontière française

Un foyer de grippe aviaire a été identifié en Belgique conduisant les autorités à imposer le confinement de leurs animaux à «tous les détenteurs de volailles», y compris les particuliers indiquait le 14 novembre l'Agence fédérale pour la sécurité alimentaire (Afsca). Après l'apparition de foyers en Russie et au Kazakhstan cet été, l'épizootie a progressé récemment vers l'Europe de l'ouest. En Belgique, «trois oiseaux sauvages qui ont séjourné dans un refuge pour oiseaux à Ostende (nord) ont été testés positifs au virus H5N8», indique l'Afsca, précisant que cette contamination avait été confirmée le 13 novembre par l'institut de santé publique Sciensano. Le 5 novembre, le ministère français de l'Agriculture avait averti qu'«une dynamique d'infection» était en pleine progression en Europe de l'ouest. Outre les cas déclarés aux Pays-Bas, dont «un foyer en élevage de poulets de chair», le ministère avait évoqué «13 cas chez des oiseaux sauvages en Allemagne» et la déclaration d'un premier foyer britannique le 3 novembre dans le nord-ouest de l'Angleterre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les deux dernières minutes de la conférence de presse de rentrée de la ministre de la Transition écologique ont d’abord jeté un froid dans la filière betteraves avant de déchaîner les passions sur les réseaux sociaux.
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s’est exprimée contre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde