Aller au contenu principal

Ham : une journée à Paris

Echo de l'assemblée cantonale de la Fdsea de la Somme.

A l’occasion de l’assemblée générale du canton, Philippe Vandermeir, le président, avait convié ses collègues pour une journée à Paris. Le 27 janvier, une quinzaine d’entre eux s’était donné rendez-vous en gare de Noyon pour se rendre au siège de la Fnsea à Paris où les attendait Simon Huet, conseiller au service syndical. Après avoir clôturé l’assemblée générale en présence de Denis Delattre, secrétaire général adjoint de la Fdsea, Philippe Vandermeir a donné la parole à Jean-Louis Chandelier, responsable de Gaec et Société, qui a présenté la nouvelle organisation opérationnelle de la Fnsea en cours de mise en place à l’initiative de la nouvelle directrice. Près de quatre-vingts salariés traitent de nombreux dossiers qui nécessitent souvent de négocier avec les services de l’Etat. Quand les rencontres régulières ne suffisent pas, il faut organiser des entretiens en particulier avec les personnes concernées. «Les résultats sont le plus souvent des ajournements ou des remises ou des annulations de nouvelles charges plutôt que des ‘plus’», reconnaît Jean-Louis Chandelier. La loi d’avenir qui devrait être adoptée définitivement certainement en juillet, fera l’objet de rencontres dans les toutes prochaines semaines car de nombreux point restent à amender.

Fnsea : anticiper les dossiers
Sur la réforme de la Pac, Claude Soudé, responsable de ce dossier et chargé des relations avec les instances bruxelloises et avec les partenaires européens, a souligné l’importance de l’anticipation dans l’approche des grands dossiers d’avenir. «Dès juillet 2008 la Fnsea a élaboré un projet liée à la réforme qui s’annonçait avec une page écrite en commun avec les Allemands qui a été présentée aux deux ministres de l’Agriculture. Le positionnement de ces deux gouvernements très en amont de l’UE est une stratégie très importante pour être le plus en avance possible», a-t-il souligné. Aujourd’hui, la consultation du public rend plus complexe l’impact des propositions. Cela étant, la France a toujours besoin d’alliance. Une réunion à la Fnsea a été montée avec les représentants des pays qui utilisent la référence historique comme la France afin que de se mettre d’accord. «Comment anticiper la réforme suivante alors que se profile la convergence européenne et que le verdissement des aides est acquis ?» s’est interrogé Claude Soudé.
Avant de prendre la direction de l’assemblée nationale pour une visite guidée, Denis Delattre a rappelé que la réforme de la Pac laisse quand même l’espoir de rebondir. «Ce que l’on va perdre, il faudra le regagner en productivité et en valeur ajoutée. C’est le rôle du syndicalisme d’explorer ces pistes», a-t-il indiqué
En milieu d’après-midi, le groupe a parcouru les principaux lieux de présence des députés dans les bâtiments de l’Assemblée Nationale. Stéphane Demilly, élu de la circonscription, avait accepté d’organiser cette visite en commun avec les personnels administratifs des sites de Saint Louis Sucre. Encore soufrant, il a délégué Laurent Perrette, son assistant parlementaire, pour remplir ce service à sa place.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde