Aller au contenu principal

Grand ouvrage
Hauts de France II : GRTgaz apporte des précisions

Des précisions sur le chantier d’enterrage du gazoduc.

La remise en état avant restitution progresse de 1 700 m par jour.
La remise en état avant restitution progresse de 1 700 m par jour.
© AAP

Le 11 juillet dernier, GRTgaz a organisé une visite de chantier de pose du gazoduc souterrain HDFII. Au cours de celle-ci, certains responsables agricoles ont posé des questions portant sur plusieurs points, et GRTgaz a apporté les réponses suivantes :

Franchissement de la piste de travail par les matériels de récolte dans les parcelles lorsque les tubes sont soudés.
En principe, lors de l’établissement de l’état des lieux avant le démarrage du chantier, les représentants de GRTgaz ont informé les exploitants agricoles de la possibilité de leur laisser un passage pour permettre aux véhicules agricoles de franchir la piste afin d’accéder au surplus de la parcelle traversée par l’ouvrage.
Le déroulement du chantier a été retardé dans la Somme du fait entre autres d’arrêts occasionnés par les intempéries.
Si des exploitants rencontrent des difficultés pour récolter des parcelles coupées par la présence des tubes, ceux-ci doivent, avant d’entreprendre les opérations de fauchage, se mettre en rapport avec les interlocuteurs uniques GRTgaz, à savoir :
Pour le lot Nord Corbie (80) - Nedon (62) Jean-François Chassagne - Tél : 06 32 55 14 21
Pour le lot Sud :  Corbie (80) - Cuvilly (60) Vincent Brigeot - Tél. 06 99 82 24 03
Il sera alors procédé à un examen au cas par cas des difficultés rencontrées : augmentation de la durée des travaux de récoltes, allongement de parcours afin de déterminer l’importance des préjudices subis en vue de procéder à leur indemnisation.

Retour à l’agriculture des terrains occupés par le chantier.
Lot Nord : le poste de travail «remise en état des terres agricoles» sera renforcé par des effectifs ayant achevé leur mission sur le tronçon HDFII situé au nord de Pittgam. La cadence de remise en état agricole projetée est d’environ 1700 m/jour. A priori, sauf intempéries entraînant des arrêts de chantier, la remise en état agricole sur le lot Nord devrait être terminée pour le début du mois de septembre 2013.
Lot Sud : sous réserve de désordres climatiques retardant le déroulement des opérations de remise en état agricole, celle-ci devrait en principe être terminée à la fin du mois d’octobre 2013.
Au début du mois de septembre 2013, la remise en état agricole sera parvenue au niveau de la voie de chemin de fer située sur le territoire de la commune de Marcelcave.

Difficultés à mettre en place les semis de colza après la récolte de blé dans les parcelles concernées par le chantier.
Dans cette hypothèse, GRTgaz indemnisera les surfaces correspondant à la piste de chantier par la valeur retenue pour la culture de colza dans le barème d’indemnisation applicable pour la campagne 2013/2014. Pour compenser la gêne occasionnée à l’exploitant pour la réalisation des opérations de semis notamment une indemnité destinée à compenser les gênes et troubles divers, tel que prévu dans le protocole national GRTgaz/OPA, sera versée. Celle-ci correspond au tiers de la recette brute moyenne.
Les précisions sur les barêmes actualisés sont disponibles auprès de Gilles Grardel (chambre d’agriculture) ou de Odile Dalle (Fdsea).

Entretien des tas de terre végétale.
Lot Nord : les principales plantes invasives (chardon, datura, betteraves montées) ont été éliminées. GRTgaz a demandé à une entreprise d’effectuer un broyage des végétaux présents sur les tas de terre avant de procéder à la remise en état agricole des terrains occupés. Cette opération réalisée par un entrepreneur  a commencé le lundi 29 juillet 2013.
Lot Sud : du fait des risques d’incendie, les moyens de destruction thermique présentent un danger (risques d’incendie).
Les traitements chimiques ne paraissent plus appropriés du fait de la période tardive où nous nous trouvons.
GRTgaz propose de laisser l’initiative du broyage mécanique des tas de terre végétale présents sur leurs parcelles aux exploitants agricoles concernés. Dans cette hypothèse, ils seront indemnisés sur la base du barème d’entraide.
Le broyage mécanique des plantes présentes sur les tas de terre végétale doit être effectué avant la reprise et la remise en place de cet horizon.
Cette opération de broyage mécanique préalable fait partie des opérations de remise en état. Elle facilitera la décomposition de cette matière végétale.
En ce qui concerne ces opérations de broyage, l’interlocuteur de GRTgaz que vous devez contacter avant d’entreprendre les travaux, est Vincent Brigeot.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde