Aller au contenu principal

Enseignement
Hectar, ce projet de ferme-école qui fait débat

L'entrepreneur Xavier Niel a décidé d’investir dans ce qui devrait devenir la plus grande ferme école du monde. Les réactions des syndicats agricoles n’ont pas tardé.

Xavier Niel, à l’initiative du Référendum d’initiative partagé sur les animaux (RIP) est aussi connu pour avoir investi dans les « Nouveaux fermiers », des produits indûment dénommés « steaks » ou « nuggets », et à base de protéines végétales.
© Pixabay

Xavier Niel devrait apporter 49 % du capital nécessaire à la création de la ferme-école qui sera située à Lévis-Saint-Nom (Yvelines), dans la vallée de Chevreuse. Celle-ci devrait accueillir et former 2 000 jeunes ou adultes en reconversion professionnelle. L’entrepreneur protéiforme qui a fait fortune dans le Minitel rose et a diversifié ses investissements (Freebox, Mediapart, Deezer, Le Monde, Station F…) entend reproduire le modèle de son École 42 qui forme gratuitement des jeunes aux nouvelles technologies.

Les futurs élèves devraient être formés aux pratiques durables : agriculture de conservation, agriculture biologique et régénératrice. Cette ferme qui devrait prendre le nom d’ « Hectar » sera située sur le Domaine de la Boissière, qui abrite un château du XVIIIe siècle. Celui-ci s’étend sur près de 600 ha, dont près de 300 ha déjà dédiés à l’agriculture biologique. Il est la propriété de Xavier Alberti directeur général associé des Collectionneurs, anciennement Châteaux & Hôtels collection, un label qui regroupe des centaines de restaurants et hôtels de charme en France et en Europe. Sa femme, Audrey Bourolleau-Alberti, n’est autre que l’ancienne conseillère agriculture d’Emmanuel Macron de 2017 à 2019.

Xavier Niel, à l’initiative du Référendum d’initiative partagé sur les animaux (RIP) est aussi connu pour avoir investi dans les « Nouveaux fermiers », des produits indûment dénommés « steaks » ou « nuggets », et à base de protéines végétales.

« On va avoir du mal à être d’accord »

Les réactions ont commencé à pleuvoir sur les réseaux sociaux, notamment celle du président de la Fédération nationale bovine (FNB), Bruno Dufayet : « Après les nouveaux fermiers financés par la BPI donc l’Etat... Niel va former les agriculteurs pour produire la protéine végétale qu’il revendra comme substitut de viande ? C’est ça l’objectif du plan protéine français ? Et demain une PAC au profit de ces investisseurs ? »

Invitée de BFM Business le 24 février, la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert a exprimé « sa curiosité » au sujet de l'école d'agriculture que fonde Xavier Niel, véritable « gourou de Tech » : « Nous avons besoin de recruter, mais voyons quelle agriculture Xavier Niel promeut. S’il promeut le non-élevage et la viande de synthèse, on va avoir du mal à être d’accord », a-t-elle affirmé.

Elle a demandé à le rencontrer pour connaître ses intentions sur ce sujet. « L’agriculture défend la FNSEA respecte le libre choix de consommation de tous les Français », a-t-elle conclu.

Le 18 novembre 2020, le Conseil régional d’Ile-de-France a voté une subvention de 200 000 euros pour ce projet de ferme-école.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les céréaliers redoutent «une pénurie d’engrais»
Agriculteur dans le Loiret et secrétaire général adjoint de l’Association générale des producteurs de blé (AGPB), Cédric Benoist…
Chez Antoine Guilbaut, les vaches vieillissent bien. Ici, Dauphine, fille d’Oulou, quatorze ans en janvier, est pleine de son douzième veau. Son IVVV : 369 jours. 
Antoine Guilbaut a ses blondes dans la peau
Ses blondes d’Aquitaine, Antoine Guilbaut y passe un temps fou. Les efforts de l’éleveur de Boismont sont récompensés d’…
Pour ses premières vendanges, Martin Ebersbach a pu compter sur l’aide de sa famille et de ses amis. Reste tout le travail de vinification à réaliser.  Dégustation de la première coupe de vin effervescent bio d’Ailly-sur-Noye début 2023. 
Une première vendange au Vignoble des Vœux
Pour pouvoir s’installer à la ferme familiale des Vœux, à Ailly-sur-Noye, Martin Ebersbach a planté un vignoble pour y produire…
Ferme des 1000 vaches : le Conseil d’État déboute les porteurs du projet
Les porteurs du projet de ferme communément appelée «Ferme des 1000 vaches» à Drucat, près d’Abbeville, sont condamnés à régler…
Plusieurs définitions de l’agriculture de régénération coexistent. Elle est le plus souvent recentrée sur des pratiques d’«amélioration du sol» en s’approchant du concept d’agriculture de conservation.
L’agriculture régénératrice, un concept tout-terrain
Dans le sillage de Danone, des industriels comme McCain, Nestlé, ou encore le fabricant de vêtements Patagonia, ont annoncé, ces…
Pour un échantillon de producteurs suivis par le groupe Carré, les charges de structure se montent à 1 098 €/ha en 2021.
Céréales : des charges de structure bien encombrantes
Depuis 2018, le groupe de négoce Carré réalise un suivi des coûts de production chez plusieurs de ses clients agriculteurs pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde