Aller au contenu principal

Indicateurs des coûts de production : le gouvernement presse les syndicats

Emmanuel Macron a reçu les syndicats agricoles le 20 juillet à l’Elysée, date anniversaire des États généraux de l'alimentation. Il leur a rappelé qu’il était du ressort des filières de s’accorder sur les indicateurs de coûts de production et que le projet de loi issu des EGA est conditionné à la réussite des plans de filières. A la sortie de la réunion, Stéphane Travert a déclaré que si les filières ne remplissent pas cette mission, le gouvernement procèdera «à des modifications sur le seuil de revente à perte et l’encadrement des promotions». Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, a exigé de l’Etat des garanties. «Nous sommes d'accord : c’est au cœur de la profession que les indicateurs doivent se décider, mais il y a une disproportion dans le rapport de force entre les producteurs et la distribution.» «Si nous souhaitons que des engagements soient pris par les filières, l’Etat aussi tiendra les siens», a assuré Stéphane Travert. Le gouvernement s’engage à faire pression sur les acteurs de l'aval qui ne joueraient pas le jeu. Il le fera «par des sanctions s’ils ne respectent pas leurs engagements», a rapporté Christiane Lambert. Syndicats, industriels et distributeurs sont appelés à remettre leur copie au premier ministre dès le 15 septembre, pour «parvenir à des accords sur les indicateurs», «préparer les prochaines négociations commerciales» et faire le point sur les plans de filières. Une nouvelle rencontre est programmée avec le président de la République fin septembre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
«Des gelées historiques» dans les vergers de la Somme
Le gel, qui a frappé de plein fouet bon nombre de cultures en France en ce début de semaine, n’a pas épargné les vergers de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde