Aller au contenu principal

Chasse
Jadot et Mélenchon absent du congrès de la FNC, son président assume

Six candidats à l'élection présidentielle sur douze en lice sont invités ce mardi 22 mars à s'exprimer devant le congrès de la chasse française, à Paris. Son président, Willy Schraen, explique pourquoi certains ont été écartés de la tribune.

FNC congrès
© Fédération nationale des chasseurs

Pour la deuxième journée de leur congrès national annuel, les représentants de la chasse française reçoivent depuis ce matin, et jusqu'en milieu d'après-midi, les candidats à l'élection présidentielle. Six d'entre eux, sur douze candidatures officiellement reçues, vont se succéder à la tribune pour exposer leurs propositions en matière de chasse, mais aussi de ruralité et de biodiversité, selon les vœux du président des chasseurs de France, Willy Schraen. Six et pourquoi pas douze ? Parce qu'il y a ceux qui n'ont pas répondu à l'invitation – à l'instar de la socialiste Anne Hidalgo – ou parce qu'ils n'ont pas été... invités.

Au micro de la matinale de RTL, le patron de la FNC a expliqué avoir volontairement mis de côté le candidat investi par Europe Écologie Les Verts, Yannick Jadot, et le candidat de la France Insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon : « Je ne peux pas inviter des gens qui commencent leur programme par une liste d’interdictions pour la chasse. Ce sont des gens qui n’ont pas cherché à avoir un dialogue avec moi, ou avec la chasse française, et qui nous annoncent la bouche en cœur qu’ils veulent interdire la chasse le week-end, ou l’interdire tout court. C’est inacceptable », a-t-il dit. Et d’ajouter : « Je n’ai aucun état d’âme à ne pas leur offrir une tribune pour nous répéter qu’ils sont contre nous ».

Après un discours d’introduction du président des chasseurs de France, le ballet des candidats a été ouvert par Paul-Henry Hansen-Catta. Ancien président de la fédération départementale des chasseurs de l’Aisne et conseiller régional des Hauts-de-France, il est le porte-parole de la candidate du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, sur les questions liées à la ruralité. Le second candidat à avoir répondu à l’invitation des chasseurs est le député (Résistons) des Pyrénées-Atlantiques Jean Lasalle en personne, confirmant ainsi son intention de poursuivre sa campagne. Les intervenants suivants viendront également s’engager personnellement puisqu’il s’agit de Valérie Pécresse (LR), d’Eric Zemmour (Reconquête) et du nordiste Fabien Roussel (PC). La journée devrait se conclure par l’intervention d’un représentant d’Emmanuel Macron (LREM) en la personne de Marc Fesneau, ministre des Relations avec le parlement et l’un des rares – si ce n’est le seul – membre du gouvernement à pratiquer la chasse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Tereos paiera ses betteraves 2022-23 «au moins autant que les concurrents»
Ce 9 juin, comme chaque année, la coopérative sucrière Tereos conviait les journalistes à une conférence de presse annuelle,…
Cristal Union avance un prix de betteraves très en hausse
En conférence de presse ce 13 juin, les dirigeants de la coopérative Cristal Union ont annoncé que les betteraves 2022 (en terre…
Compte tenu des annonces de prix pour les deux prochaines campagnes, l’usine  de Vecquemont devrait être approvisionnée en pommes de terre fécule sans trop de difficultés, même si des surfaces restent à trouver chez les producteurs  du grand nord de la France.
La Coopérative féculière de Vecquemont sauve «son» usine
Face à un industriel (Roquette) qui n’entendait pas revaloriser le prix d’achat de pommes de terre destinées à la transformation…
Dany, le bouilleur ambulant, est à cheval sur la paperasse : la législation est stricte.
L’alambic des établissements Charpentier sillonne encore la campagne
Il y a bien longtemps que le bouilleur ne fait plus bouillir la marmite des établissements Charpentier, basés à Beauquesne.…
Une partie de la Somme en vigilance sécheresse
Ce 16 juin, la préfecture de la Somme a annoncé le placement en vigilance sécheresse des bassins-versants de l’Avre et de la…
Groupe Carré
Le Groupe Carré gagne un peu plus la Somme
Le négociant en grains historiquement installé en Nord-Pas de Calais a inauguré le 21 juin une plateforme dédiée à la collecte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde