Aller au contenu principal

Journée technique ovine : comment réduire la mortalité des agneaux

Les éleveurs d’ovins ont rendez vous le 6 décembre prochain à Airaines.

Des innovations à découvrir dans l’atelier ovin de M. Drouvin.
Des innovations à découvrir dans l’atelier ovin de M. Drouvin.
© AAP

Comme tous les deux ans, les partenaires de l’élevage ovin du Nord Picardie proposent une journée consacrée à l’amélioration des techniques en production ovine. Cette journée qui aura lieu le 6 décembre prochain à Airaines, dans la Somme, abordera le délicat sujet de la réduction de la mortalité des agneaux en élevage.
Depuis trois ans, de nombreuses études ont été menées par différents organismes techniques pour recenser les facteurs prépondérants dans la survie des agneaux. De nombreux critères ont été étudiés : conduite d’élevage, conditions d’agnelage, vaccination, etc. Laurence Sagot, de l’Institut de l’Elevage, fera le point sur les résultats de ces études. Un vétérinaire spécialisé ovin complétera, en traitant particulièrement de trois pathologies récurrentes : les avortements, les colibacilloses et l’entérotoxémie.

Une exploitation ovine innovante
Après une matinée en salle, les interventions se poursuivront sous forme d’ateliers sur l’exploitation de M. Drouvin, à Longpré-les-Corps-Saints. D’autres sujets liés à la mortalité des agneaux seront abordés tels que les manipulations sur le nouveau né, la conduite de la brebis en fin de gestation, l’organisation du bâtiment à l’agnelage. Un atelier sera également consacré au rappel des engagements réglementaires de l’éleveur ovin.
M. Drouvin a développé récemment un atelier ovin sur son exploitation de 250 ha. Une troupe de 700 femelles de races Ile de France et Romane valorisent actuellement 25 ha de prairies permanentes, 9 ha de luzerne et des surfaces de dérobées. Cet atelier a été conforté pour maintenir l’emploi salarié sur la structure, créer de la valeur ajoutée et jouer sur la complémentarité ovins/cultures. L’éleveur exposera le 6 décembre ses choix en matière de bâtiment, d’équipements (robots de distribution de concentrés) et de conduite d’élevage pour simplifier le travail.
Cette journée est organisée par les chambres d’agriculture dans le cadre du réseau d’élevage ovin. La coopérative Bergers du Nord-Est, le GIE Lait-Viande, l’Institut de l’Elevage et le Conseil régional de Picardie dans le cadre du programme régional «Vivre l’Elevage en Picardie» sont partenaires de la journée.

Les inscriptions pour cette journée régionale sont centralisées par le GIE Lait Viande - tél : 03 22 33 69 36. Les éleveurs intéressés peuvent contacter également leurs techniciens ovins habituels.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde