Aller au contenu principal

L' Agence de l'eau présente son programme d'actions pour 2016-2021

Un ensemble de mesures pour satisfaire aux exigences de la directive cadre sur l’eau.

© AAP


L’Agence de l’eau Artois Picardie a présenté ses actions et objectifs pour la période 2016-2021 lors de réunions techniques géographiques. Celle de la Somme a eu lieu le 15 avril dernier. Jacques Mortier, président du groupe technique, a détaillé les programmes de mesures.
Des mesures à la hauteur des enjeux puisqu'il s'agit tout à la fois de limiter les déversements par temps de pluie, restaurer la morphologie des cours d’eau «naturels», lutter contre la pollution toxique industrielle, agricole et domestique, limiter les transferts des polluants vers les nappes et la mer, reconquérir les captages pollués et préserver les captages stratégiques, enfin préserver ou reconquérir la qualité des eaux de baignade et conchylicoles. L’Agence de l’eau met l'accent sur l’efficacité de ces mesures grâce au modèle Pegase (voir encadré).
L'ensemble des programmes va mobiliser 4,8 milliards d’euros pour le bassin dont un milliard pour la Somme (voir répartition en encadré). Certaines mesures devront être étalées sur plusieurs programmes lorsqu’il n’est pas techniquement possible de les mettre en œuvre sur les six ans. Les mesures feront l’objet d’une analyse économique pour en évaluer le caractère supportable par les ménages et les acteurs économiques, et vérifier si leur coût n’est pas disproportionné par rapport aux résultats attendus.
310 millions d’euros sont consacrés aux mesures concernant l’agriculture. Elles portent sur la reprise des plans d’action national et régionaux directive nitrates, la gestion de la fertilisation hors zones vulnérables, l'emploi de techniques alternatives aux phytosanitaires, la promotion de pratiques pérennes (agriculture bio, prairie), les captages prioritaires, la lutte contre l’érosion.

Les enjeux du Sdage 2016-2021
Différents enjeux pour le prochain Sdage (schéma départemental d'aménagement et de gestion des eaux) ont été énoncés. Il y a la mise en œuvre des mesures du Sdage 2010-2015, une plus grande prise en compte du changement climatique, l'intégration des nouvelles directives européennes «stratégie pour le milieu marin et inondation».
Certains enjeux sont issus de la consultation du public, citons : le maintien et l'amélioration de la biodiversité des milieux aquatiques, la garantie d'une eau potable en qualité et quantité satisfaisante, la protection contre les inondations tout en respectant le fonctionnement naturel des milieux aquatiques, la protection du milieu marin...
Exprimez- vous donc ! Car, comme l’ont redit les représentants de l’Agence de l’eau, le Sdage est en cours de construction et il est nécessaire que les différents acteurs du bassin fassent connaître leurs points de vue.
Les projets seront soumis à consultation du 19 décembre 2014 au 19 mai 2015 pour validation.

PEGASE

Pégase pour planification et gestion de l’assainissement des eaux. Cet outil couvre 6000 km de rivières sur le bassin Artois Picardie à raison d’un point de calcul tous les 200 m. Il s’appuie sur les données descriptives d’un bassin : rivières, relief, occupation du sol, populations, rejets, climat… Ces informations alimentent le modèle qui les traite pour simuler la qualité de l’eau des rivières. Le cheminement des polluants est reconstitué depuis leur source (collectivité, industriel, cultures...) jusqu’à l’exutoire des cours d’eau, en tenant en compte des phénomènes qui surviennent d’un bout à l’autre de cette chaîne : fuite des égouts, traitement des stations d’épuration, dilution dans les rivières, dégradation par les microorganismes, aquatiques, sédimentation. Pégase est capable d'anticiper la réaction d’une rivière à une situation déterminée (rejet, changement climatique, etc.). C'est un outil de planification pour l’élaboration des Sdage et autres documents.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde