Aller au contenu principal

Syndicalisme
La FDSEA 80 écrit au président Macron et l’invite sur le terrain

Comme le veut l’usage républicain, la FDSEA de la Somme et son président Denis Bully ont adressé un courrier de félicitation au président de la République, Emmanuel Macron, dans les jours suivants sa réélection. L'occasion aussi de mises en garde et de partager des préoccupations.

FDSEA et Macron
V.F.
© En visite pendant deux jours dans sa ville natale (Amiens) en novembre 2019, Emmanuel Macron avait rencontré une délégation de responsables agricoles départementaux en préfecture.

Comme le veut l’usage républicain, la FDSEA de la Somme et son président Denis Bully ont adressé un courrier de félicitation au président de la République, Emmanuel Macron, dans les jours suivants sa réélection. Dans cette lettre datée du 6 mai, le syndicat fait part de ses espoirs et attentes du nouveau mandat présidentiel, à savoir « prospérité », « transformation de notre société » ou encore « réconciliation de nos concitoyens ». Car pour la FDSEA, cela ne fait aucun doute, « notre société est fragmentée » et la tâche qui incombe au chef de l’Etat pour « combler les fractures » s’annonce ardue.

Comme une manière de rappeler le président réélu à ses engagements, la FDSEA souligne qu’à « plusieurs reprises, que ce soit au moment de la première crise de la Covid-19, lors des débats sur les lois Egalim 1 et 2, ou dans les discussions autour de la ratification du traité du Mercosur », Emmanuel Macron a usé de mots « forts » pour l’agriculture française : « sécurité, souveraineté, rentabilité, dignité, durabilité ». Ces notions, rapporte encore la FDSEA, « nous sont chères ». Mais le syndicat sait se montrer critique à l’adresse du président en ce qui concerne de récentes déclarations : « La corporation agricole s’est sentie pour le moins désorientée au soir du premier tour dans votre marquage écologique renforcé, et notamment les prérogatives étendues du futur Premier ministre ».

Pour la FDSEA, qui assure partager avec le chef de l’État le respect et la protection de l’environnement, cette annonce ne doit pas ouvrir la voie à un tour de vis supplémentaire de la part des… administrations déconcentrées : « Vous visez l’excellence environnementale de notre modèle agricole, nous aussi », défend la FDSEA. « Malheureusement, rapporte l’organisation syndicale, certaines administrations locales préfèrent le militantisme, la sanction, pour ne pas dire la traque à la construction d’une agriculture performante ». Le nouveau mandat d’Emmanuel Macron qui s’ouvrira d’ici quelques jours avec un nouveau gouvernement devra donc « renouer le dialogue des corps intermédiaires avec leurs administrations de référence pour travailler ensemble à des objectifs partagés et à résoudre ensemble les difficultés ».

La missive se conclut par une invitation au président de la République à rencontrer les agriculteurs sur le terrain, « à l’occasion d’un passage » du président Macron « sur ses terres natales »…. comme un jour de novembre 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Cet attelage complet est la copie miniature de l’équipement d’un agriculteur  qu’Illian connaît. Une fierté de l’avoir recomposé à l’identique.
Illian expose ses pépites à l'agree mini show
À tout juste seize ans, Illian Single est un passionné de miniatures agricoles. Voilà plusieurs années qu’il conçoit des dioramas…
L’accueil tant attendu d’un événement national pour les JA de la Somme arrive  à grand pas. Rendez-vous est donné les 24, 25 et 26 janvier prochains à Saint-Valéry-sur-Somme.
La Somme se prépare à accueillir un événement national dédié à l’installation
Fin janvier, les JA de la Somme accueilleront à Saint-Valéry-sur-Somme (80) un événement baptisé «session RGA» (renouvellement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde