Aller au contenu principal

La fête de la bière revient se faire mousser à Saint-Riquier

Pour la 43e fois, le Football club centulois organise la fête de la bière, du 19 au 21 mai. Trois jours d’ambiance chaleureuse, avec orchestre Kubiak, tournois de football et repas dansant.

Un beau chapiteau, de la musique, des animations et, évidemment, la mousse qui coule à flots ! Le Football club centulois organise certainement la dernière fête de la bière de ce genre dans la Somme, comme chaque année, le week-end de la pentecôte. Près d’un millier de bons vivants sont attendus pour trois jours de festivités, du 19 au 21 mai, dans une «ambiance conviviale et familiale», garantit Hubert Levé, le secrétaire de l’association sportive.
Un événement bien rôdé pour cette dernière, puisqu’il s’agit de la 47e édition. Le plus important qu’organise le club, indispensable au bon fonctionnement de celui-ci. «Avec près de trois-cents licenciés, les besoins du club sont de plus en plus importants, et ces festivités participent à assurer notre équilibre financier», annonce Claude Richer, le président, dans son édito.
Mais ces trois jours nécessitent cependant une sacrée préparation : «Nous nous activons pendant une semaine, pour monter le chapiteau, les tables, la scène, le son et les lumières…» Une soixantaine de bénévoles s’affairent pour que tout soit une réussite.

Orchestre Kubiak : la star !
Le clou de la fête : le fameux orchestre Kubiak et ses danseuses, qui animent la soirée du samedi, à partir de 20h. Le groupe est une véritable institution dans le Pas-de-Calais. L’aventure a démarré dans les années 50, au beau milieu des corons, à Lens, où Stéphane Kubiak, fils d’immigré polonais, installe son orchestre et son dancing. Plus de soixante ans après, Christian, son fils, et les dix-sept autres musiciens, continuent de faire danser : Polka, Abba, Sinatra… L’orchestre Kubiak sait tout faire !
Hubert Levé avoue même qu’il a un peu sauvé la fête de la bière de Saint-Riquier, lors de leur première participation, il y a dix-sept ans.
«Elle s’essoufflait un peu. Ils l’ont complètement redynamisée. Des groupes d’une cinquantaine de personnes s’inscrivent rien que pour les voir.» Ce 19 mai, l’orchestre dévoilera d’ailleurs son nouveau spectacle. Au menu, ce soir-là, comme toute kermesse de la bière qui se respecte : choucroute ! De la saucisse ou du rôti sera aussi servi avec des frites pour les moins friands de chou. Le samedi soir, dès 19h30, changement de décor avec la dégustation d’une paella géante et une soirée dansante, avec, aux platines, DJ Logan, apprécié dans le secteur. Habitué des animations de soirées, l’artiste tient sa résidence au Café de Paris d’Huchenneville.

Football et bières belges
Les journées, elles, seront sportives, avec l’organisation de tournois
de football. Celui du dimanche, un tournoi à huit pour les catégories U12 et U13, est d’ailleurs une première. Le lundi auront lieu le tournoi à huit U10 U11 et le tournoi à cinq U8 U9 Evolution. L’année dernière, les jeunes du FC Saint-Riquier avaient remporté ces deux tournois, et ils comptent bien réitérer ce week-end.
Il s’agit d’un moment sportif, certes, «mais aussi de partage et de convivialité sur le terrain», assure le président. Auxi-le-Château, Montreuil-sur-Mer, Abbeville, Nouvion, Crécy, Pont-Rémy, Airaines… Les clubs du coin y participent presque tous. Une des équipes fait même le déplacement depuis Vacheresse, en Haute-Savoie. «Il s’agit en fait d’un échange avec ce club, explique Hubert Levé. Ils participent à notre tournoi et profitent d’une journée à la mer, et nous y allons l’hiver, et permettons à des jeunes d’ici de découvrir la montagne et les sports d’hiver.» Dix-sept enfants samariens ont ainsi pu chausser les skis cet hiver, la plupart, pour la première fois.
Et quelle bière boira-t-on, à cette fête de la bière ? L’une est blonde singulière, douce, pleine de saveurs et brassée avec de l’eau de source. L’autre est aux fruits des bois. Toutes les deux sont belges. Trouvé ? Il s’agit de la Petrus et de la Grisette, que fournissent les Caves du beffroi, à Saint-Riquier. «Cent fûts de 30 l sont prévus», explique Jérémy Lemaire, le gérant.
Pour le brasseur local, il s’agit également d’un des plus gros événements de l’année. Pour ceux qui n’aiment pas la bière, pas de panique, du vin blanc d’Alsace sera aussi proposé. Les organisateurs vous y attendent nombreux !

Informations pratiques

Réservation au 06 68 92 29 04 ou au 06 07 01 82 52

Tarifs : 30 € le samedi soir (concert Kubiak, choucroute et dessert), 16 € le dimanche (soirée dansante et paella).

Adresse : sous chapiteau, au stade municipal

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde