Aller au contenu principal

Consommation
La filière cidre demande un nouveau plan de soutien

Face aux mesures de confinement qui affecte l'activité des cafés, hôtels et restaurants, les producteurs de cidre continuent de rencontrer des difficultés à écouler leur production.

Pommes à cidre
La filière cidricole demande un second plan de soutien sur des bases analogues aux mesures mises en place l’an dernier.
© Pixabay

La filière cidricole a adressé un courrier à Julien Denormandie, le 2 avril, pour demander un second plan de soutien « sur des bases analogues aux mesures mises en place l’an dernier », a-t-elle indiqué le 6 avril. Les professionnels estiment « qu’environ 30% des volumes de cidres (…) ne trouvent plus de place sur le marché » depuis la fermeture des cafés, hôtels et restaurants (CHR) lors du reconfinement le 30 octobre, selon  l’interprofession cidricole (Unicid), l’interprofession des appellations cidricoles (Idac), la FNP fruits à cidre, le syndicat national des transformateurs cidricoles (SNTC), les cidriers indépendants (CIF), les maisons cidricoles de Bretagne et Normandie et les Cidres de Loire.

Ils redoutent une situation « plus grave qu’en 2020 » car « la durée de fermeture du circuit CHR a été bien plus longue que lors du premier confinement ». « Si le marché revient à la normale en juin, c’est plus de 150 000hl de cidres qui n’auront pu être écoulés depuis la récolte 2020.»

En juin 2020, le ministère de l’Agriculture avait débloqué 5 millions d’euros pour distiller 100 000 hl de cidre afin de soutenir la filière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les éleveurs non planteurs de betteraves chez Tereos ne seront plus livrés en pulpes.
Pulpes chez Tereos : adhérer ou s'en passer
Face à la baisse programmée de ses volumes et à la hausse des demandes de ses adhérents, Tereos va réduire les volumes…
Pour le chercheur, l’efficacité de la lutte contre le frelon asiatique passe aussi  par la sélectivité des méthodes employées, et force est de constater que toutes  ne se valent pas.
Contre le frelon asiatique, la lutte doit être «tous azimuts»
Selon les mots de l’enseignant-chercheur Éric Darrouzet, spécialiste français du frelon asiatique, «si l’on ne fait rien, c’est…
Tereos Escaudoeuvres
Marc Fesneau juge « étonnante » la fermeture de la sucrerie d'Escaudoeuvres
Le ministre de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire a réagi le 9 mars à l’annonce de la fermeture de la sucrerie…
Le blocage de la sucrerie d'Escaudoeuvres parti pour durer ?
Depuis l’annonce de la fermeture prochaine de l’usine nordiste par le groupe Tereos le 8 mars, ses salariés occupent le site et…
Escaudoeuvres
Fermeture de la sucrerie d'Escaudoeuvres ? Le Cambrésis retient son souffle
Une rumeur pressante évoque la fermeture de la sucrerie Tereos d'Escaudoeuvres, dans le Nord. Les élus locaux comme régionaux s'…
L’usine Tereos d’Escaudœuvres n’ouvrira pas en 2023 pour une nouvelle campagne betteravière.
Tereos annonce l’arrêt de la sucrerie d’Escaudœuvres
Le groupe coopératif Tereos a présenté mercredi 8 mars un plan de restructuration de son organisation industrielle qui comporte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde