Aller au contenu principal

Consommation
La filière cidre demande un nouveau plan de soutien

Face aux mesures de confinement qui affecte l'activité des cafés, hôtels et restaurants, les producteurs de cidre continuent de rencontrer des difficultés à écouler leur production.

Pommes à cidre
La filière cidricole demande un second plan de soutien sur des bases analogues aux mesures mises en place l’an dernier.
© Pixabay

La filière cidricole a adressé un courrier à Julien Denormandie, le 2 avril, pour demander un second plan de soutien « sur des bases analogues aux mesures mises en place l’an dernier », a-t-elle indiqué le 6 avril. Les professionnels estiment « qu’environ 30% des volumes de cidres (…) ne trouvent plus de place sur le marché » depuis la fermeture des cafés, hôtels et restaurants (CHR) lors du reconfinement le 30 octobre, selon  l’interprofession cidricole (Unicid), l’interprofession des appellations cidricoles (Idac), la FNP fruits à cidre, le syndicat national des transformateurs cidricoles (SNTC), les cidriers indépendants (CIF), les maisons cidricoles de Bretagne et Normandie et les Cidres de Loire.

Ils redoutent une situation « plus grave qu’en 2020 » car « la durée de fermeture du circuit CHR a été bien plus longue que lors du premier confinement ». « Si le marché revient à la normale en juin, c’est plus de 150 000hl de cidres qui n’auront pu être écoulés depuis la récolte 2020.»

En juin 2020, le ministère de l’Agriculture avait débloqué 5 millions d’euros pour distiller 100 000 hl de cidre afin de soutenir la filière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Les Grandes Gueules
Comme le monde agricole, les chasseurs ont désormais leur « Grande Gueule »
Pour faire partie du casting, il faut en avoir... de la gueule. L’émission radiophonique de débat d'actualité a dévoilé ce lundi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde