Aller au contenu principal

Filière porcine
La FNP veut un «plan d’investissement» pour relancer la production

Face à la décapitalisation et aux difficultés d’installation, la FNP (éleveurs de porcs, FNSEA) a chiffré les besoins d’investissement à «plusieurs milliards d’euros» pour relancer la production. De quoi réduire l’impact environnemental et améliorer le bien-être animal, mais aussi la compétitivité des élevages existants.

La généralisation des cages maternité liberté représenterait un investissement de 900 M€ pour 200 000 places.
La généralisation des cages maternité liberté représenterait un investissement de 900 M€ pour 200 000 places.
© A. P.

«Engageons sans tarder un ambitieux plan pluriannuel d’investissement», a plaidé François Valy, le président de la Fédération nationale porcine (FNP), lors du Grand rendez-vous de l’élevage porcin organisé le 21 novembre par son syndicat, la FNSEA et les JA. Afin d’investir dans la transition écologique ou l’amélioration du bien-être animal, «le besoin est colossal, de l’ordre de plusieurs milliards d’euros», a complété ce producteur du Morbihan. S’appuyant sur des chiffres de l’Ifip (institut technique), la FNP estime par exemple que l’arrêt des cages pour les truies (cases maternité liberté) et en verraterie coûterait au moins «entre 1,5 et 2,1 milliards d’euros». Quant aux investissements visant à réduire les émissions de GES «avec la proposition de nouvelle directive IED», ils seraient «de l’ordre de 1,3 Md€».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde