Aller au contenu principal

La FNPL relance l’offensive sur le prix du lait

La Fédération nationale des producteurs de lait craint que beaucoup d’éleveurs ne jettent l’éponge.

Moins 12 % sur le revenu des producteurs de lait en 2012. Le président de la Fédération nationale des producteurs de lait, Thierry Roquefeuil, n’est pas surpris de cette évolution. Il en rend responsable d’abord les entreprises laitières qui ne sont pas en mesure d’assurer des prix rémunérateurs aux producteurs. «La transformation laitière doit se remettre en cause pour offrir des possibilités de revenu au producteurs», insiste Thierry Roquefeuil qui pointe également la responsabilité de la grande distribution qui accroît la pression sur ses fournisseurs. Sur l’ensemble de l’année, les producteurs n’ont pas été en mesure de répercuter l’augmentation des coûts de production qu’ils ont subis, ceux de l’aliment du bétail notamment.
Au final «il manque 30 €/1000 litres qu’il faut retrouver dans le prix du lait» estime le président. Et ce dès le mois de janvier 2013. «Il nous faudrait 340 €/1000 litres pour assurer une juste rémunération des producteurs» par rapport à une moyenne observée de 310 €/1000 litres en 2012. «Il y a un gros risque que s’il n’y a pas de revenu, il y aura des charrues» avertit le président qui observe déjà des reconversions d’éleveurs vers la production de céréales beaucoup plus rémunératrices actuellement.
C’est d’autant plus désolant que les perspectives de marché pour les produits laitiers sont prometteuses. Pas tellement sur le marché intérieur ou européen, mais vers les pays tiers et notamment les pays émergents. Thierry Roquefeuil reproche aux entreprises d’être trop centrées sur le marché national, contrairement à nos concurrents allemands, néerlandais ou irlandais qui ont réussi à se placer à l’étranger. «Chaque fois que le prix du lait a augmenté depuis quelques années, c’est grâce à l’international» observe-t-on à la Fnpl.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde