Aller au contenu principal

La France bien décidée à redresser la qualité de ses blés

FranceAgriMer lance un programme de soutien à l’amélioration du taux de protéines des blés.

© Réussir SA / Gabriel Omnès


Invité le 10 janvier à Paris par le groupe Sénalia, Chakib Alj, président de la Fiac, Fédération marocaine regroupant tous les acteurs de la filière céréalière, soulignait que la France n’était plus le seul fournisseur de blé tendre au Maroc car certains aspects qualitatifs dont le taux de protéines, étaient aujourd’hui en deçà des espérances des acheteurs. «Nos meuniers et boulangers ont les mêmes exigences techniques que leurs homologues français», a-t-il expliqué. Jean-Pierre Langlois Berthelot, président de France Export Céréales, qui débattait avec lui, a confirmé que d’autres pays importateurs dont la Chine pouvaient aussi douter de la qualité de nos blés.
Devant tous ces «retours» négatifs, FranceAgriMer a décidé de lancer un programme de soutien à l’amélioration du taux de protéines des blés tendres. Dans cette optique, l’établissement public va apporter un soutien financier aux organismes collecteurs pour l’achat de matériels de mesure rapide des teneurs en protéines des blés. Le taux de financement est fixé à 25 % de l’investissement réalisé. Un montant maximum de 10 000 € sera alloué à chaque collecteur sur la durée du programme. Le dispositif qui démarrera en février s’appliquera jusqu’au 31 décembre 2016.
Pour toucher l’aide de FranceAgriMer, les organismes stockeurs (OS) seront, cependant, soumis à plusieurs obligations : effectuer une maintenance «au moins une fois par an» de leur équipements, diffuser les bonnes pratiques« agronomiques » auprès de leurs adhérents, transmettre à FranceAgriMer les données d’analyses pendant cinq campagnes successives et s’engager à répondre aux questionnaires d’enquêtes sur la qualité technologique des blés émis par l’établissement public.
S’ajoute au dispositif de France- AgriMer, le plan d’actions sur la teneur en protéines lancé au mois de septembre 2013 par Arvalis et l’accord d’Intercéréales du 3 décembre prévoyant l’obligation pour les opérateurs d’ajouter le taux de protéines sur tous les contrats avec prime ou réfaction.

Les exportations de blé pays tiers revues à la baisse

Au cours de la campagne 2013-2014, la France devrait exporter 11,5 Mt en dehors de l’Union européenne contre 11,8 Mt attendus en décembre, selon les dernières prévisions de FranceAgriMer. Le résultat restera toutefois meilleur que lors de la campagne précédente (9,9 Mt). En fait, le débouché égyptien s’avère moins important que prévu. Le plus gros importateur mondial de blé tendre s’est jusqu’à présent fourni prioritairement auprès des riverains de la mer Noire, Roumanie en tête. Le blé français devrait surmonter en partie la déception égyptienne avec l’Afrique subsaharienne en suppléant le blé argentin plus rare pour cette campagne à l’export.
Au 9 janvier, 5,7 Mt de blé tendre étaient déjà sortis des ports français. Au 1er janvier, le cumul des embarquements (5,3 Mt) dépassait de 14% celui de 2012-2013 à la même date, les achats algériens étant prédominants (2,7 Mt).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde