Aller au contenu principal

Faune sauvage
La grippe aviaire soupçonnée dans la mortalité de goélands sur le littoral picard

La préfecture de la Somme s'apprête à prendre un arrêté précisant un certain nombre de mesures contre la propagation du virus de la grippe aviaire après la découverte d'une quarantaine de cadavres de goélands et mouettes positifs au H5N1 sur les communes de Saint-Quentin-en-Tourmont et Le Crotoy. 

grippe aviaire
Plusieurs dizaines de cadavres de goélands argentés juvéniles ont été retrouvés au cours des derniers sur le littoral samarien.
© Pixabay

Alors que le gouvernement a abaissé le 10 mai dernier le niveau de risque lié à l’influenza aviaire - excepté dans les 19 départements touchés par la maladie – c’est le lendemain (11 mai) que plusieurs cadavres de laridés ont été découverts morts sur le littoral des communes de Saint-Quentin-en-Tourmont et Le Crotoy. La probabilité qu’il s’agisse du virus de l’influenza aviaire est forte. Des analyses effectuées en laboratoire sur quelque 90 oiseaux montrent en effet des traces du virus de la grippe aviaire de type H5N1 hautement pathogène. Dans le département voisin du Pas-de-Calais, le même phénomène de mortalité a été observé, dans le même laps de temps, avec un nombre plus important de victimes (200).

Selon nos informations, à l’issue d’une réunion de crise qui s’est tenue ce jeudi 19 mai en fin de journée et qui rassemblait services de l’Etat (DDTM, DDPP, sous-préfecture d’Abbeville), Office français de la biodiversité (OFB), Réserve nationale naturelle de Baie de Somme, Domaine du Marquenterre, profession agricole, fédération départementale des chasseurs et maires des communes concernées, la préfecture de la Somme devait prendre un arrêté fixant un certain nombre de mesures de prévention.

Parmi ces mesures, la mise en place d’une zone de surveillance de 5 kilomètres autour de la zone où ont découverts les cadavres d’oiseaux. Les mouvements d’oiseaux (appelants, volailles d’ornement ou destinées à la production ou dans des fermes pédagogiques) devraient également être interdits. De même, les oiseaux devront être confinés. A la satisfaction du monde agricole et des chasseurs détenteurs d’appelants, aucun abattage d’animaux ne devrait en revanche être effectué à titre préventif.

Fonction de l’évolution de la situation, la zone dite de « surveillance » évoquée ce jeudi 19 mai pourrait n’être qu’une étape avant un élargissement à d’autres territoires. La prudence recommande de ne pas toucher les cadavres rencontrés, mais de les signaler auprès de la fédération des chasseurs ou de l’OFB pour qu’ils soient évacués.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde