Aller au contenu principal

Faune sauvage
La grippe aviaire soupçonnée dans la mortalité de goélands sur le littoral picard

La préfecture de la Somme s'apprête à prendre un arrêté précisant un certain nombre de mesures contre la propagation du virus de la grippe aviaire après la découverte d'une quarantaine de cadavres de goélands et mouettes positifs au H5N1 sur les communes de Saint-Quentin-en-Tourmont et Le Crotoy. 

grippe aviaire
Plusieurs dizaines de cadavres de goélands argentés juvéniles ont été retrouvés au cours des derniers sur le littoral samarien.
© Pixabay

Alors que le gouvernement a abaissé le 10 mai dernier le niveau de risque lié à l’influenza aviaire - excepté dans les 19 départements touchés par la maladie – c’est le lendemain (11 mai) que plusieurs cadavres de laridés ont été découverts morts sur le littoral des communes de Saint-Quentin-en-Tourmont et Le Crotoy. La probabilité qu’il s’agisse du virus de l’influenza aviaire est forte. Des analyses effectuées en laboratoire sur quelque 90 oiseaux montrent en effet des traces du virus de la grippe aviaire de type H5N1 hautement pathogène. Dans le département voisin du Pas-de-Calais, le même phénomène de mortalité a été observé, dans le même laps de temps, avec un nombre plus important de victimes (200).

Selon nos informations, à l’issue d’une réunion de crise qui s’est tenue ce jeudi 19 mai en fin de journée et qui rassemblait services de l’Etat (DDTM, DDPP, sous-préfecture d’Abbeville), Office français de la biodiversité (OFB), Réserve nationale naturelle de Baie de Somme, Domaine du Marquenterre, profession agricole, fédération départementale des chasseurs et maires des communes concernées, la préfecture de la Somme devait prendre un arrêté fixant un certain nombre de mesures de prévention.

Parmi ces mesures, la mise en place d’une zone de surveillance de 5 kilomètres autour de la zone où ont découverts les cadavres d’oiseaux. Les mouvements d’oiseaux (appelants, volailles d’ornement ou destinées à la production ou dans des fermes pédagogiques) devraient également être interdits. De même, les oiseaux devront être confinés. A la satisfaction du monde agricole et des chasseurs détenteurs d’appelants, aucun abattage d’animaux ne devrait en revanche être effectué à titre préventif.

Fonction de l’évolution de la situation, la zone dite de « surveillance » évoquée ce jeudi 19 mai pourrait n’être qu’une étape avant un élargissement à d’autres territoires. La prudence recommande de ne pas toucher les cadavres rencontrés, mais de les signaler auprès de la fédération des chasseurs ou de l’OFB pour qu’ils soient évacués.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Cet attelage complet est la copie miniature de l’équipement d’un agriculteur  qu’Illian connaît. Une fierté de l’avoir recomposé à l’identique.
Illian expose ses pépites à l'agree mini show
À tout juste seize ans, Illian Single est un passionné de miniatures agricoles. Voilà plusieurs années qu’il conçoit des dioramas…
L’accueil tant attendu d’un événement national pour les JA de la Somme arrive  à grand pas. Rendez-vous est donné les 24, 25 et 26 janvier prochains à Saint-Valéry-sur-Somme.
La Somme se prépare à accueillir un événement national dédié à l’installation
Fin janvier, les JA de la Somme accueilleront à Saint-Valéry-sur-Somme (80) un événement baptisé «session RGA» (renouvellement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde