Aller au contenu principal

La MSA va renforcer son service Agri’Ecoute en 2018

La Mutualité sociale agricole (MSA) va renforcer en 2018 son service Agri’Ecoute destiné à prévenir les cas sensibles ou à risque suicidaire, a annoncé la caisse centrale de l’institution dans un communiqué le 20 mars 2018. Une équipe de psychologues cliniciens «spécifiquement formés à la gestion des situations de crise suicidaire» devrait être mise en place, ainsi qu’un suivi plus personnalisé et dans la durée, notamment en permettant aux membres du service d’entrer en contact avec les trente-cinq cellules de prévention dans les caisses locales de la MSA. Le service Agri’Ecoute permet aux adhérents de la MSA de dialoguer à tout moment avec des «écoutants». La MSA «recense à ce jour le traitement de plus de 4 000 appels» depuis son lancement en octobre 2014. Jusqu’à maintenant, le service était assuré par des «associations d’écoutants nationalement reconnus», précise Véronique Maeght-Lenormand, médecin-conseiller technique national de la MSA, et pilote du plan national de prévention du suicide dans une vidéo. «Depuis 2014, nous avons remarqué une augmentation constante du nombre d’appels, entre 90 appels par mois en 2015, 150 appels en 2016 et jusqu’à plus de 300 en 2017», précise-t-elle. Les «appelants» pourront désormais entrer jusqu’à quatre fois en contact avec le même psychologue, pour demander un suivi personnalisé. La MSA a également annoncé le lancement du 19 mars au 30 avril d’une campagne de communication pour mieux faire connaître ce service.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Produire des pulpes de betteraves en abaissant la facture énergétique,  c’est le défi dans lequel s’est lancé le groupe coopératif Cristal Union.
Sainte-Émilie lauréate d’un prix pour la décarbonation
La sucrerie Sainte-Émilie du groupe coopératif Cristal Union figure parmi les 16 lauréats du plan de relance gouvernemental en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde