Aller au contenu principal

Moisson 2023
La pluie impose la pause des récoltes

Après la course au blé, les agriculteurs sont contraints d’attendre le retour du temps sec avant de poursuivre la moisson. Le blé est rentré à l’est du département, mais il reste des parcelles à battre à l’ouest et au nord. 

Les pois d’hiver comme de printemps sont la bonne surprise, avec des parcelles  à 60 qx/ha
Les pois d’hiver comme de printemps sont la bonne surprise, avec des parcelles à 60 qx/ha
© A. P.

Jusqu’ici, la moisson 2023 était «plutôt bonne», même si en-dessous des records de l’année dernière. Mais sans vouloir alarmer, les organismes stockeurs espèrent que la pluie qui tombe par secteurs depuis dimanche n’altèrera pas la qualité du blé. 

«Nous avons récolté 55 % du blé dans le Vimeu-Ponthieu, et 57 % au global dans toutes les régions de Noriap», précise Géraldine Poiret, chef de secteur de la coopérative. Le PS et les taux en protéine sont bons et les rendements sont hétérogènes, avec des résultats «proches des trois chiffres, voire qui atteignent les trois chiffres» dans le Vimeu. Au Groupe Carré, trois quarts de la collecte de blé sont réalisés, et les 25 % restants sont principalement situés dans le Pas-de-Calais. «C’est très bien en qualité, avec en moyenne 79 de PS et 11,5 % de protéines. En rendement, on table en moyenne sur 10 quintaux de moins que l’année dernière, mais ça reste une belle année», assure Jean Deray, le responsable de la collecte. 

La coopérative comme le négoce s’affairent désormais à rentrer les tas des plateformes. «On doit gérer les humidités. On a ouvert les séchoirs», note Jean Deray. Lorsque les moissonneuses sortiront à nouveau, les premières analyses de qualité seront révélatrices. «Il est tombé 70 mm en trois jours dans certains secteurs. On attend de voir ce que ça va donner», confie Géraldine Poiret.

 

Encore beaucoup de colza

La plus grosse partie du colza, en revanche, est encore au champ. «Les agriculteurs ont privilégié le blé, et nous comprenons cette stratégie», acquiesce Géraldine Poiret. Chez Noriap, 55 % est rentré. Les rendements sont en moyenne de 30 qx/ha. Un résultat décevant, lié à un PMG (poids de mille grains) faible. «Mais les bonnes terres restent à recolter.» Au Groupe Carré, seul un tiers du volume est livré, avec le même constat. Les pois d’hiver comme les pois de printemps sont en revanche la bonne surprise. «On a une moyenne de 45 à 50 qx/ha, et jusque 60 qx/ha en pois de printemps», pointe Géraldine Poiret. 

Les équipes de Noriap se préparent désormais à attaquer «une deuxième moisson en bordure maritime», dès que les nuages se seront dissipés. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde