Aller au contenu principal

La plus grande fête agricole samarienne est de retour

Plaine en fête, la plus grande fête agricole du département, est organisée par les Jeunes agriculteurs de la Somme. Cette année, direction l’arrondissement d’Abbeville, à Ailly-le-Haut-Clocher.

Chaque année, dix-mille visiteurs arpentent les allées.
Chaque année, dix-mille visiteurs arpentent les allées.
© Photo d'archives - A. P.

Plaine en fête, c’est chaque année plus de dix mille visiteurs qui arpentent les allées à la quête d’authenticité. Un évènement unique, ancré depuis plus de trente-cinq ans, qui regroupe professionnels, passionnés, et curieux de l’agriculture.
Les festivités commenceront dès le samedi 31 août avec, au programme, courses de moissonneuses-batteuses nocturnes à partir de 20h. Durant deux heures, les pilotes s’affronteront dans une course effrénée pour ensuite réviser leurs bolides pour les grandes courses du lendemain, spectacle assuré ! La soirée ne sera pas terminée pour autant, car la traditionnelle soirée du réseau prendra le relais. Un moment très attendus par tous les adhérents et ces derniers ne seront pas déçus car l’arrondissement d’Abbeville a tout prévu !
Vous aurez le choix entre trois couleurs de bracelets. Les couples revêtiront un bracelet bleu significatif de «désolé(e), mon cœur est déjà pris», quand aux célibataires, deux choix s’offriront à eux, le bracelet rose : «tu peux m’offrir un verre», le bracelet jaune «ouvert(e) à toutes propositions».
L’association Aides sera de la partie. Reconnue d’utilité publique, Aides est une association française de lutte contre les maladies sexuellement transmissibles, car s’amuser, c’est bien, mais sensibiliser à la sécurité, c’est mieux !
«Les risques et maladies sont encore trop peu connues, Aides mène des actions d’informations, de prévention de soutien. Nous sommes très heureux de la démarche des Jeunes agriculteurs qui montrent l’exemple car, bien souvent, les jeunes pensent que parce qu’ils se connaissent, ils ne risquent rien. C’est une grave erreur. Nous ne viendrons pas les mains vides car nous mettrons à disposition des jeunes des préservatifs, des goodies et des Trod (test rapide d’orientation diagnostique, ndlr). Ces tests permettent d’avoir un résultat en trente minutes maximum. Ils sont totalement fiables trois mois après une prise de risque VIH. Ils peuvent être effectués à n’importe quel moment, que l’on ait mangé ou pas. Les tests rapides sont anonymes. Il y aura aussi un espace d’accueil dans lequel nous répondrons à toutes les questions que les jeunes peuvent se poser», confie le responsable de l’association.

Dimanche : les festivités
Le dimanche 1er septembre, vous retrouvez les animations phares, comme les matchs d’auto-foot, les courses de tracteurs tondeuses, les courses de moissonneuses-batteuses mais aussi les tours de tracteur, les courses de tracteurs à pédales, les jeux picards, les matériels anciens, les animaux de la ferme, les concessionnaires agricoles, les organismes professionnels agricoles, etc. De quoi ravir petits et grands !
Une nouvelle attraction viendra pimenter cette édition pour combler les amateurs de sensations fortes : le saut à l’élastique ! Du haut d’une grue, vous pourrez prendre de la hauteur sur notre belle agriculture et admirer toute la Picardie avant le grand frisson ! Sur le papier c’est chouette mais serez-vous assez courageux pour quitter quelques instants votre chère terre samarienne ?

Infos pratiques

Les plus gourmands se retrouveront autour de l’inconditionnel bœuf à la broche.
Au menu : bulles de pamplemousse, méli-mélo et sa spécialité fermière, bœuf à la broche
et ses frites, fromage au lait d’ici et sa salade, éclair au chocolat café.
Bœuf à la broche : 16 €, 10 € pour les enfants
Les tarifs : 5 € l’entrée, gratuit pour les moins de douze ans.
Soirée réseau : 12 €

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde