Aller au contenu principal

Agro-écologie
La première ferme de polyculture élevage certifiée HVE est dans l'Oise

Démarche des groupes Dephy(1) et certification Haute Valeur Environnementale (HVE).

L’objectif de réduction de 30% de l'IFT par rapport aux références régionales a été atteint en herbicides (-38% en 2012). En médaillon : Yves Chéron : "j'ai réduit fortement les quantités de fongicides et d'insecticides".
L’objectif de réduction de 30% de l'IFT par rapport aux références régionales a été atteint en herbicides (-38% en 2012). En médaillon : Yves Chéron : "j'ai réduit fortement les quantités de fongicides et d'insecticides".
© AAP

Yves Chéron est polyculteur et éleveur de moutons en vente directe à Ver-sur-Launette (60) dans le Valois, en plein cœur du PNR Oise - Pays de France. Il a obtenu la certification Haute Valeur Environnementale (HVE) pour son exploitation (niveau 3 de la démarche). Celle-ci lui a été attribuée par l’organisme A-Ver fin 2012. Cette certification vient reconnaître et récompenser l’ensemble de sa démarche d’exploitation (recherche de valeur ajoutée, système de cultures économes en intrants, sécurisation des chantiers de pulvérisation ...)
Désormais, Yves Chéron pourra apposer la mention «Viande issue d’une exploitation certifiée à Haute Valeur Environnementale» sur les caissettes de viande d’agneaux qu’il commercialise en direct, et disposera de solides arguments pour faire valoir ses méthodes de production auprès de ses clients et voisins.
La diminution de la dépendance aux produits phytosanitaires et la certification HVE des exploitations agricoles fait suite au besoin exprimé lors du Grenelle de l’environnement d’identifier les exploitations engagées dans des démarches particulièrement respectueuses de l’environnement.  Elle est également l’un des fers de lance du mouvement «Produisons autrement» promu par Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture.

Une démarche agronomique pour progresser
Sensible aux questions environnementales, c’est naturellement qu’Yves Chéron a cherché à faire évoluer ses pratiques agronomiques. Lorsque la chambre d’agriculture de l’Oise a cherché des agriculteurs pour expérimenter une réduction d’utilisation des produits phytosanitaires dans un programme mené avec Agrotransfert, il s’est porté volontaire et a adhéré par la suite au réseau des fermes Dephy-Herbicide(2) dans le cadre du plan Ecophyto.
Grâce à sa démarche agronomique co-construite avec la chambre d’agriculture, l’objectif de réduction de 30% de l'IFT par rapport aux références régionales a été atteint en herbicides (-38% en 2012) et même largement dépassé pour les autres produits phytosanitaires (-68% en 2012). Ces résultats ont été possibles en développant les principes de la protection intégrée qui visent à prévenir les risques, en introduisant le désherbage localisé, et en favorisant les processus de régulation biologiques (préservation des auxiliaires, amélioration de la qualité biologique des sols).

Reconnaissance des résultats par la certification
La démarche de certification environnementale comporte trois niveaux. La HVE est le troisième niveau qui distingue les exploitations agricoles ayant atteint un niveau de performance environnementale exemplaire en matière de biodiversité, de stratégie phytosanitaire, de gestion des engrais, et de gestion de la ressource en eau. Opérationnelle depuis juin 2012, cette certification n’avait, à ce jour, été attribuée qu’à des exploitations viticoles.
Fort de ses premiers résultats technico-économiques, en 2010 Yves Chéron s’est porté volontaire pour bénéficier d’un diagnostic d’exploitation proposé par le Parc naturel régional Oise - Pays de France.
De quoi faire le point sur les enjeux environnementaux spécifiques qui le concernent très localement, d’échanger sur ses pratiques, et de reconnaître leur moindre impact environnemental. Les urées substituées couramment utilisées à l’automne et retrouvées dans les eaux ont par exemple été supprimées, les quantités de glyphosate considérablement réduites, les colzas et betteraves ne sont désherbés chimiquement que sur le rang (quand les conditions le permettent !). Les régulateurs ne sont quasiment plus utilisés et les quantités de fongicides ou d’insecticides ont été fortement réduites. L’aire de remplissage du pulvérisateur a été sécurisée...
L’équipe organisatrice de la chambre d’agriculture de l’Oise
et du PNR. Oise - Pays de France

(1) Dephy-Fermes : action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture, avec l’appui financier de l’Office national de l'eau et des milieux aquatiques, par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan Ecophyto 2018.

(2) Un des cinq groupes du dispositif régional picard porté par la Draaf, les chambres d’agriculture, la FRCA, Agrotransfert, et l’OP-L-VERT

Porte ouverte sur la ferme le jeudi 6 juin
La prochaine porte ouverte du groupe Dephy-Herbicides aura lieu le 6 juin à 14h30 chez Yves Chéron à Ver sur Launette (60) et portera sur :
- la certification HVE en collaboration avec le Parc naturel régional Oise Pays de France
- la démarche agronomique du groupe Dephy-herbicides avec le développement des principes de la protection intégrée,
- l'introduction du désherbage localisé sur betteraves et colza (matériel et mise en oeuvre),
- l’intensification des processus de régulation biologique (qualité biologique des sols, auxiliaires ...).
- les interactions avec l’atelier moutons (vente directe).
Une large place sera laissée au témoignage d’Yves Chéron et aux échanges avec les participants. Si les conditions le permettent une démonstration au champ clôturera cet après midi.

Contact : chambre d’agriculture de l’Oise au 03 44 21 11 75.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde