Aller au contenu principal

Moisson 2023
La récolte d’escourgeons bien entamée

Quelques premières bennes d’orge d’hiver étaient remplies dimanche 25 juin. La moisson 2023 a plus sérieusement débuté après le 26 juin, dans les zones les plus précoces de la Somme. Rendement et qualité sont au rendez-vous, même si des disparités subsistent.

La récolte d’escourgeons est toujours en cours dans certains secteurs. Elle s’avère «correcte» en moyenne.
© A. P.

«Et chez toi, c’est mûr ?» Chaque année, la même précaution est à prendre avant de battre une parcelle. Le travail de toute une année est en jeu. Dans la Somme, la moisson a démarré avec les escourgeons la semaine du 26 juin.
«Quelques bennes sont rentrées le dimanche 25 juin, mais la récolte a réellement débuté les jours suivants. Aujourd’hui, (ce 5 juillet, ndlr), près de la moitié des orges d’hiver sont battus, avec 80 % faits dans les régions précoces, comme le Vimeu vert et le Ponthieu, et à peine 10 % dans le Vimeu maritime», commente Antoine Dennetière, directeur d’exploitation de la coopérative Calipso.
La qualité des céréales récoltées est correcte, avec un PS compris en général entre 64 et 68 kg/hl, et des rendements moyens eux aussi «corrects», de 70 à plus de 95 qx/ha. «Cette année encore, on constate une forte disparité selon les zones, les types de terre et la météo locale», note Antoine Dennetière. Le début de semaine marquait une pause, due à la pluie. «On devrait reprendre le 6 ou le 7 juillet si le temps est propice.»

Prévisions régionales
De son côté, le Comité régional grandes cultures, tout juste renouvelé et présidé par Luc Vermersch (cf. encadré), a dressé un point détaillé sur les moissons à venir. «Le comité a pris connaissance des analyses et des estimations établies par FranceAgriMer, les services de la Draaf et Arvalis concernant les surfaces de production, les conditions de culture et les prévisions de rendement pour la récolte 2023», est-il indiqué dans un communiqué.
Les membres du comité, «au vu de leurs connaissances et de leurs observations quotidiennes du terrain», ont estimé que les prévisions de rendements moyens, s’établissaient autour des valeurs suivantes pour la région : 88 quintaux par hectare (qx/ha) pour le blé tendre, 83 qx/ha pour l’orge d’hiver, 66 qx/ha pour l’orge de printemps et 38 qx/ha pour le colza. Le comité souligne toutefois que «des disparités géographiques sont à prévoir en fonction de la qualité des sols et du bilan hydrique propre à chaque zone».

Un Comité régional grandes cultures renouvelé

Le 28 juin, Le Comité régional grandes cultures a élu pour les trois années à venir, son nouveau président, Luc Vermersch, et ses deux vice-présidents, Armel Lesaffre et Paul Jacquelin. Son rôle : émettre tout avis utile sur l’organisation et le fonctionnement des filières concernées. Ses représentants professionnels participent à l’élaboration des prévisions de rendement des céréales et oléoprotéagineux destinées à être présentées au conseil spécialisé grandes cultures de FranceAgriMer, concourant ainsi à l’évaluation de la récolte nationale. «Au-delà, ils constituent des instances de concertation régionales appréciées et utiles aux filières et aux pouvoirs publics», indiquent-ils dans un communiqué.
Un point d’étape relatif au forum blé tendre Nord/Seine/Normandie a été réalisé. Ses travaux permettent de mieux caractériser, sur le plan variétal et le plan logistique, l’offre en fonction des débouchés des blés. Les Hauts-de-France sont stratégiques du fait de la localisation privilégiée et le potentiel (20 % de la production nationale). Les travaux du forum s’achèveront en novembre 2023 pour une restitution générale lors du colloque filière blé tendre sur le bassin le 28 mai 2024.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde