Aller au contenu principal

La Région soutient le contrat de filière ovine Hauts-de-France

Les élus régionaux ont approuvé fin septembre un dispositif d’aide à la mise en œuvre du contrat de filière ovine Hauts-de-France en lien avec plusieurs organisations professionnelles.

Le contrat vise à enrayer la diminution du cheptel régional de brebis.
Le contrat vise à enrayer la diminution du cheptel régional de brebis.
© D. R.



L’objectif du contrat de filière ovine Hauts-de-France est d’augmenter le nombre d’agneaux mis en marché de 10 % à l’horizon 2020. Pourra-t-il être atteint ? S’il est ambitieux et qu’il mobilise déjà un certain nombre d’acteurs de la filière ovine «bien présents sur l’ensemble du territoire», dixit le Conseil régional des Hauts-de-France, ce contrat vient de recevoir un coup de pouce significatif. Lors de la séance plénière du 25 septembre, la Région a en effet adopté une série de mesures financières destinées à accompagner sa mise en œuvre.
Piloté par la chambre régionale d’agriculture, avec le concours du GIE Lait viande Nord-Picardie, de l’Association ovine Nord-Picardie (AONP), et des Bergers du Nord-Est, ce contrat vise à enrayer la diminution du cheptel régional de brebis.
D’après la Région, celui-ci aurait en effet perdu 6 % de ses effectifs entre 2010 et 2014. Dans le même temps, le nombre d’éleveurs ovins aurait, quant à lui, diminué de 12 %. Du côté des professionnels de la filière, ces chiffres inquiètent d’autant que la production régionale ne suffit pas à l’approvisionnement de la consommation locale, en ne couvrant que 15 % des besoins.

Aide directe aux éleveurs et ingénierie
Le soutien du Conseil régional  consiste à verser aux parties prenantes une aide financière, sous forme de différentes subventions. D’après la délibération adoptée le 25 septembre dernier, il s’agit d’abord d’une subvention (81 000 €) au GIE Lait viande Nord-Picardie pour permettre le versement d’une aide directe à l’amélioration génétique des cheptels ovins des Hauts-de-France, puis d’une seconde aide de 4 175 € pour sa participation au contrat de filière ovine Hauts-de-France.
L’aide directe versée aux éleveurs devra contribuer à améliorer la performance des ateliers ovins régionaux sur le plan de la productivité et de la qualité bouchère «grâce à l’achat de reproducteurs génétiquement performants et l’utilisation d’inséminations artificielles de qualité».
Au cours de la même séance, il a été attribué une enveloppe de 2 900 € à l’AONP, une enveloppe de 10 535 € au bénéfice de l’association Bergers du Nord-Est et une subvention de 12 800 € à la chambre régionale d’agriculture pour l’animation du contrat régional de filière ovine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
«Des gelées historiques» dans les vergers de la Somme
Le gel, qui a frappé de plein fouet bon nombre de cultures en France en ce début de semaine, n’a pas épargné les vergers de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde