Aller au contenu principal

La résistance aux herbicides bouscule les pratiques agricoles

Agir sur les pratiques culturales, la rotation, l’utilisation des herbicides : un message délivré par la firme Bayer lors d’une réunion avec des distributeurs et prescripteurs le 3 décembre à Amiens.

© JC Gutner

«Un record de désherbage des céréales va certainement être battu en 2014-15, avec à l’automne 60 % des surfaces de blé traitées», a indiqué le responsable marketing Lionel Gripon, sur la base d’une enquête couvrant 1,3 M ha dans onze départements du Nord. Cela confirme une tendance à la hausse, après les 32 % observés l’an dernier. «Les parcelles à problème sont plus nombreuses, avec un double passage sur 15 à 20 % des surfaces désherbées cet automne», a-t-il ajouté. En 2013, c’était 12 %, quasiment le double par rapport aux années précédentes.
L’agriculteur doit aussi supporter des coûts de désherbage plus élevés, surtout dans cette zone nord à 74 euros/ha de blé en 2014 (65 euros/ha en 2013), la moyenne nationale étant de 65 euros/ha.

Diversifier la lutte
«La résistance aux herbicides progresse et devient une menace pour l’agriculture mondiale», a déclaré le responsable scientifique Alberto Collavo. «Les systèmes de culture doivent intégrer une plus grande variété de pratiques de lutte, a-t-il estimé. Aucun nouveau mode d’action antigraminées ne sera lancé dans les cinq ans à venir. D’où une pénurie de nouveaux agents». Bayer CropScience conseille d’agir sur l’utilisation des herbicides (alternance des produits), les pratiques culturales (faux semis, labour, date de semis), la rotation (introduction de cultures de printemps).
En Europe, Alberto Collavo a signalé une résistance aux herbicides inhibiteurs d’Accase (acétyl-coenzyme a carboxylase) et de PSII (photosynthèse) très répandue dans le vulpin ; une efficacité des inhibiteurs d’ALS (acétolactate-synthase) en recul constant depuis quelques années ; une résistance de la matricaire aux inhibiteurs d’ALS en hausse pour la monoculture de blé. «Certains agriculteurs en monoculture de blé se remettent à labourer et introduisent d’autres cultures dans la rotation, notamment dans l’est du Royaume-Uni», a-t-il signalé.

Le spectre du cas anglais
L’exemple anglais fait peur. Outre-Manche, la résistance aux herbicides semble hors de contrôle. «Le Royaume-Uni va-t-il s’en sortir ?», s’est interrogé Mathieu Hingant, chef de marché herbicides céréales. Le pays est surtout confronté à une prolifération du vulpin, essentiellement dans l’Est et le Sud, régions céréalières. Comme en France, le souci vient de la part croissante des cultures d’hiver, d’un recul du labour (lié à l’agrandissement des exploitations), des dates de semis de plus en plus précoces. Le coût moyen des programmes herbicides sur blé s’élève à 88 euros/ha (parfois jusqu’à 215 euros/ha).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Une première récolte de chanvre textile dans la région Hauts-de-France

C'est dans l'Oise, à Moliens, qu'a eu lieu la première récolte d'une parcelle de 3 hectares de chanvre textile sur les 90 mis…

Un premier ring à Plaine en fête pour Clémence et ses vaches

Une des nouveautés de Plaine en fête, cette année, est le concours d’élevage laitier qui a lieu samedi soir et dimanche. Parmi…

La transhumance des moutons dans les prés salés de la baie de Somme est l’occasion d’échanger avec les éleveurs sur les conditions d’exercice de leur métier.
Une marée humaine s’annonce pour la fête de l’agneau

La nouvelle édition de la fête de l’agneau AOP des prés salés de la baie de Somme qui se tiendra ce samedi 16 septembre à…

Haussimont fécule pommes de terre Tereos
La féculerie d'Haussimont va bel et bien fermer

Le groupe coopératif sucrier Tereos a annoncé le mardi 29 août s’engager dans un projet de fermeture de sa féculerie d’…

Les Jeunes agriculteurs vantent l’innovation à Plaine en fête 2023

Il y a vingt ans, Plaine en fête posait ses tracteurs à la Chaussée-Tirancourt. Le 3 septembre de cette année, retour au même…

Betteraves : la richesse doit augmenter

Le second prélèvement de betteraves a été réalisé par la CGB Somme, lundi 28 août dans quatorze sites répartis sur l’ensemble…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde