Aller au contenu principal

La revalorisation des retraites agricoles adoptée

Le Sénat a approuvé, en deuxième lecture le 29 juin, la proposition de loi de revalorisation des petites retraites agricoles à 85 % du Smic.

Même s'ils saluent la "victoire importante", les syndicats regrettent que la loi ne concerne pas les conjointes et les aides familiaux dont la pension minimum reste fixée à 555 € par mois.
Même s'ils saluent la "victoire importante", les syndicats regrettent que la loi ne concerne pas les conjointes et les aides familiaux dont la pension minimum reste fixée à 555 € par mois.
© D. R.

Le Sénat a approuvé, en deuxième lecture le 29 juin, la proposition de loi de revalorisation des petites retraites agricoles à 85% du Smic. Bien que relevant des «lacunes» dans le texte, les rapporteurs Cathy Apourceau-Poly (Groupe communiste) et René-Paul Savary (LR) ont appelé leurs homologues sénateurs à soutenir la proposition de loi sans y porter aucun amendement pour éviter de repousser le vote «peut-être aux calendes grecques», a déclaré René-Paul Savary.

Adopté dans sa version validée par l’Assemblée nationale le 18 juin, le texte prévoit un «écrêtement», ou lissage, pour les polypensionnés, au nom de la «justice sociale» envers les monopensionnés. Il prévoit également d’assouplir les conditions de durée d’affiliation et de durée de cotisation pour les agriculteurs d’outre-mer à carrière complète, et de renforcer les droits à la retraite complémentaire pour les salariés agricoles ultramarins. La loi entrera en vigueur «au plus tard» au 1er janvier 2022, même si les sénateurs auraient préféré une application en 2021. Cathy Apourceau-Poly a par ailleurs promis de travailler sur la «question» des conjoints collaborateurs et aidants familiaux qui ne sont pas concernés par la réforme.

Une «victoire» pour FNSEA et JA, qui restent vigilants sur le financement

Dans un communiqué le 29 juin, la FNSEA, sa section des anciens exploitants (SNAE) et les Jeunes Agriculteurs (JA) saluent la «victoire importante» que représente l'adoption définitive, le même jour par le Sénat, de la proposition de loi sur la revalorisation des retraites agricoles. «Au plus tard en 2022, les retraites des chefs d'exploitation à carrière complète atteindront donc 85 % du Smic», soit «environ 1025 € par mois», se félicitent les syndicats. La FNSEA et les JA regrettent toutefois que «le texte voté au Parlement ne prévoi[e] (...) pas de financement». «Nous veillerons à ce que ce soit bien la solidarité nationale qui finance cette revalorisation conformément aux engagements du gouvernement», préviennent les organisations. Et de rappeler la précédente revalorisation des retraites, à 75 % du Smic en 2016, «qui avait été au final en partie supportée par les actifs agricoles».

Par ailleurs, la loi votée le 29 juin ne concerne pas «les conjointes et les aides familiaux dont la pension minimum reste fixée à 555 € par mois». Un niveau «très largement insuffisant», rappellent les syndicats.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde