Aller au contenu principal

La séquestration du carbone au menu du Conseil agricole

La présidence finlandaise du Conseil espère faire avancer les discussions sur les aspects environnementaux et climatiques des propositions de la Commission. La réunion informelle des ministres de l’Agriculture des Vingt-huit, à Helsinki du 22 au 24 septembre, sera consacrée à la question de la séquestration du carbone dans les sols.

L’agriculture, comme l’ensemble des secteurs à émissions diffuses, devra participer à l’effort de stockage de carbone 
dans le sol, dans le cadre des objectifs de réduction de gaz à effet de serre de l’UE à l’horizon 2030.
L’agriculture, comme l’ensemble des secteurs à émissions diffuses, devra participer à l’effort de stockage de carbone
dans le sol, dans le cadre des objectifs de réduction de gaz à effet de serre de l’UE à l’horizon 2030.
© Ministère de l’Agriculture



Ne croyant pas réellement à la possibilité d’aboutir à un accord - compte tenu notamment de l’absence de visibilité sur le budget agricole -, la présidence finlandaise du Conseil ne compte pas mener des négociations à marche forcée. Il n’y aura donc pas de Conseil agricole formel en septembre. Prévue du 22 au 24 septembre à Helsinki, la rencontre informelle sera consacrée à la question de la séquestration du carbone dans les sols pour lutter contre le changement climatique. En coulisses, les discussions devraient également porter sur la nomination du futur commissaire à l’Agriculture et sur le Brexit.
Dans son document destiné à orienter la discussion sur la séquestration du carbone, la Finlande rappelle que 51 milliards de tonnes d’équivalent CO2 sont stockées dans la couche arable des terres agricoles de l’UE. En comparaison, les émissions annuelles totales de l’UE représentent environ 4,4 milliards de tonnes d’équivalent CO2 (2016). Dès lors, les augmentations et les pertes de carbone organique dans les sols agricoles peuvent affecter considérablement le bilan total de gaz à effet de serre de l’UE, souligne le document. Mais des incertitudes entourent encore la capacité de séquestration du carbone dans les sols. Le changement des conditions climatiques, notamment, peut avoir un impact sur leur capacité à séquestrer et à stocker le carbone.
L’agriculture, comme l’ensemble des secteurs à émissions diffuses (habitat, déchets, etc.), devra de toute façon participer à l’effort, dans le cadre des objectifs de réduction de gaz à effet de serre de l’UE à l’horizon 2030. La Finlande va donc demander aux ministres de donner leur avis sur le rôle que la future Pac pourra jouer dans cet objectif. Ils sont également appelés à indiquer s’ils prévoient de mettre en place des mesures spécifiques dans le cadre de leurs plans stratégiques.

Des outils déjà prêts
Pour cette Pac post-2020, la Commission européenne a proposé de renforcer le piégeage du carbone en créant un nouvel indicateur d’impact, qui encourage tous les États membres à améliorer l’état actuel de leurs sols. Pour atteindre cet objectif, un certain nombre des bonnes conditions agricoles et environnementales (BCAE) de la conditionnalité renforcée seront mises à contribution.
De plus, les États membres pourront concevoir des mesures supplémentaires de soutien, soit dans le cadre des éco-régimes du premier pilier, soit dans le cadre des mesures de développement rural du deuxième pilier. La Commission a également présenté un dispositif de carbone agricole en mai qui encourage les États membres à concevoir des régimes de soutien aux pratiques agricoles favorables à la séquestration du carbone, ainsi que l’initiative «un hectare», en avril qui vise à inciter les agriculteurs à s’engager dans le reboisement.
Enfin, l’une des questions clés, souligne la Finlande, est de trouver des méthodes de suivi appropriées et harmonisées pour suivre les impacts réels des différentes mesures sur les stocks de carbone.

 

Un nouveau ministre lituanien de l’Agriculture

Andrius Palionis a été nommé le 21 août en tant que nouveau ministre de l’Agriculture lituanien. Il succède à Giedrius Surplys dans le cadre d’un remaniement ministériel. Andrius Palionis, du parti social-démocrate, est membre du Parlement lituanien depuis 2012.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde