Aller au contenu principal

La traite à la loupe avec le Lactocorder

Le Lactocorder : pour un conseil «Qualité du Lait» plus précis.
Le Lactocorder : pour un conseil «Qualité du Lait» plus précis.
© AAP

Le Lactocorder est intégré dans l’offre de services d’Avenir Conseil Elevage depuis avril 2012. Un état des lieux de l’utilisation de ce compteur à lait électronique permettant d’effectuer simultanément la prise d’échantillon et la mesure de l’éjection du lait par la vache et du lavage de la machine à traire, a été présenté lors des assemblées de section de la coopérative.

Des agents spécialisés pour une organisation particulière
Ce nouvel appareil de mesure des performances des animaux nécessite une organisation bien différente et complémentaire des prestations traditionnelles. Huit agents de pesée ont en effet été spécialisés pour la manipulation de ce matériel électronique. Cela induit chaque mois une planification spécifique de leur activité en corrélation avec celle des autres agents.
Afin d’améliorer encore le service, de nouvelles méthodes de travail sont introduites en 2013. Ainsi, le boitier de saisie «Commander» qui facilite l’identification des animaux en salle de traite, le double échantillonnage et l’utilisation des identifiants électroniques existant dans les élevages permettront de minimiser le dérangement occasionné aux éleveurs pendant la traite, de faciliter le travail des agents de traite et d’obtenir des indicateurs de qualité toujours meilleurs.
Un dossier est édité après chaque pesée au Lactocorder. Si l’éleveur le souhaite, les données collectées peuvent être analysées avec le conseiller de l’élevage afin de bâtir un plan d’améliorations.

Premières conclusions
Le Lactocorder permet d’analyser précisément la traite vache par vache, mais aussi le lavage de la machine. On peut ainsi améliorer la pratique de traite et/ou réaliser les réglages nécessaires sur la machine à traire pour ce qui concerne le lavage.
Voici les premières conclusions tirées de la pratique des conseillers spécialisés qualité du lait Lactocorder d’ACE et d’une enquête réalisée fin 2012 auprès des éleveurs utilisateurs de cette prestation.
Pour la traite, les principaux points de conseils portent sur les débuts et les fins de traite. Les défauts de préparations des vaches observées lors des prestations Lactocorder sont en effet nombreux. Un manque de stimulation provoque un mauvais début de traite, et donc des agressions multiples et inutiles sur les trayons. Cela équivaut malheureusement à un phénomène de surtraite que nous connaissons bien en fin de traite.
Les problèmes de fin de traite sont également un point d’amélioration important, que la salle de traite soit équipée ou non d’un système de décrochage automatique. Ainsi, même s’ils ne permettent pas un contrôle officiel des déposes, les Lactocorder ont mis en avant des postes présentant un dysfonctionnement dans certains élevages.
Pour le lavage de la machine, les problèmes les plus courants concernent la température de l’eau, et sa quantité. Rappelons qu’il est important de finir le lavage avec un minimum de 35°C pour éviter le re-dépôt des matières organiques dans les canalisations !

Un support pour le conseil autour de la traite
Au cœur du triangle «vache-trayeur-machine», le Lactocorder apporte des éléments concrets et chiffrés permettant de mieux discerner ce qui relève de l’un ou de l’autre de ces trois paramètres de la traite et de fournir par conséquent un conseil plus ajusté.
La mise en place courant 2013 d’un nouveau logiciel dénommé Valo-Lacto permettra de mieux valoriser les données du Lactocorder, via des graphiques plus pédagogiques, et des indicateurs plus nombreux. Un outil et une thématique de conseil à prendre en compte quand il convient d’être plus que jamais vigilant quant aux taux cellulaires et aux mammites.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

dossier PAC dépôt dossier aides PAC
La date limite de dépôt des demandes d’aides de la PAC repoussée

Les demandes d’aides de la PAC liées à la surface au titre de la campagne 2024 pourront être déposées jusqu’au vendredi 24 mai…

RN 25 Beauval
RN 25 : un accord unanime présenté à Beauval

Les exploitants et propriétaires concernés par les expropriations du chantier de rénovation de la RN25 étaient conviés à une…

Élaboré et servi par Martin Ebersbach, le vin de la Ferme des Vœux est blanc (rosé) pétillant, élaboré selon une méthode champenoise.
Au Vignoble des Vœux, une longue attente bientôt récompensée

La diversification vers la viticulture engagée par Martin Ebersbach à la Ferme des Vœux enthousiasme le Conseil départemental…

Une rencontre entre le directeur de l’ASP et les agriculteurs a été organisée devant le siège de l’administration à Amiens.
L’ASP pointée du doigt pour le non-paiement des Maec et CAB

Mardi 14 mai, des agriculteurs bio et leurs représentants de plusieurs départements des Hauts-de-France ont manifesté devant…

La construction de l’usine de fabrication d’engrais à Languevoisin devrait débuter en 2027. Une fois achevée en 2030,  elle permettra la création de 250 emplois directs dans la région et fournira chaque année 500 000 tonnes d'engrais bas carbone.
Un projet d’1,3 milliard dans la Somme pour des engrais bas carbone

En marge du Sommet Choose France organisé le 13 mai à Versailles, un groupe d'industriels européens a annoncé vouloir…

En visite à l’EARL des enclos, la ministre Pannier-Runacher a assuré que «quand on met en place des réglementations,  ce n’est pas pour le plaisir mais parce qu’il y a urgence à répondre au dérèglement climatique».
Dans la Somme, Agnès Pannier-Runacher prend la défense d’Egalim

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire s’est rendue le 17 avril au Crotoy…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde