Aller au contenu principal

«La viande bio est perçue comme ayant tout bon» (Interbev/Ifop)

«La viande bio poursuit son envol. Les consommateurs en redemandent mais ils veulent en trouver plus facilement», a résumé Denis Lerouge, directeur communication d’Interbev, lors de la présentation, le 20 septembre à Paris, d’une enquête Ifop sur la viande bio. Parmi les 96 % de Français déclarant manger de la viande, 74 % consomment de la viande bio (+ 15 points en trois ans). Ils sont 3 % à ne manger que de la viande bio (2 % en 2017) et 24 % à le faire dès qu’ils en trouvent (21 % en 2017). Pourquoi cet engouement ? «Parce que la viande bio est perçue comme ayant tout bon», souligne Denis Lerouge : une «image positive en termes de qualité et de goût», des «bénéfices santé», le «bien-être animal» (élevage en plein air, médecines douces). Le «respect de l’environnement» ne vient qu’en 4e position, alors qu’il «est le point essentiel du cahier des charges bio». Un seul bémol, le prix de la viande bio, qui «constitue un obstacle pour une partie de la population». Le surcoût de la viande bio vendue au détail est estimé autour de 10 à 12 % en bœuf, en veau ou en agneau, mais à 30 % en volaille et en porc. Dans les filières granivores, «90 % du différentiel de prix de revient est dû à l’aliment, qui coûte trois fois plus cher», explique Philippe Cabarat, président de la commission bio d’Interbev et d’Inaporc. En 2017, les achats bio ont atteint 317 M€ en viande bovine (+13 %), 132 M€ en charcuterie (+22 %), 85 M€ en porc (+11 %) et 55 M€ en mouton (+12 %).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
«Des gelées historiques» dans les vergers de la Somme
Le gel, qui a frappé de plein fouet bon nombre de cultures en France en ce début de semaine, n’a pas épargné les vergers de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde