Aller au contenu principal

Labeliance installe son premier jeune

Sébastien Bellec est le premier jeune agriculteur à s’installer avec le soutien de Labeliance.
Son premier dossier de financement avait été recalé par la banque. Grâce au soutien de Labeliance, il a pu bénéficier d’un apport de fonds propres et recevoir l’accord de la banque. Il va pouvoir s’installer à la tête d’un troupeau de 430 brebis dans le Morbihan.
Serge Préveraud, le président de la Fédération nationale ovine, l’initiateur du projet Labeliance pour l’agriculture ne pouvait que se féliciter de l’aboutissement d’une idée, née il y a dix ans, pour aider les installations en élevage ovin. «La situation de Sébastien Bellec est un cas d’école. C’est le type de projet que nous souhaitons soutenir en complément avec les autres sources de financement pour permettre une installation pérenne et assurer le renouvellement des générations en élevage ovin».
Le fonds d’investissement Labeliance Agri 2013 a été constitué, officiellement, le 29 janvier 2014. Il vise à apporter des fonds propres à des jeunes agriculteurs, qui sans lui ne pourraient s’installer, grâce à une prise de participation temporaire, de l’ordre de 8 à 10 ans dans le capital d’exploitation ou dans le foncier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Tereos paiera ses betteraves 2022-23 «au moins autant que les concurrents»
Ce 9 juin, comme chaque année, la coopérative sucrière Tereos conviait les journalistes à une conférence de presse annuelle,…
Cristal Union avance un prix de betteraves très en hausse
En conférence de presse ce 13 juin, les dirigeants de la coopérative Cristal Union ont annoncé que les betteraves 2022 (en terre…
Compte tenu des annonces de prix pour les deux prochaines campagnes, l’usine  de Vecquemont devrait être approvisionnée en pommes de terre fécule sans trop de difficultés, même si des surfaces restent à trouver chez les producteurs  du grand nord de la France.
La Coopérative féculière de Vecquemont sauve «son» usine
Face à un industriel (Roquette) qui n’entendait pas revaloriser le prix d’achat de pommes de terre destinées à la transformation…
Dany, le bouilleur ambulant, est à cheval sur la paperasse : la législation est stricte.
L’alambic des établissements Charpentier sillonne encore la campagne
Il y a bien longtemps que le bouilleur ne fait plus bouillir la marmite des établissements Charpentier, basés à Beauquesne.…
Une partie de la Somme en vigilance sécheresse
Ce 16 juin, la préfecture de la Somme a annoncé le placement en vigilance sécheresse des bassins-versants de l’Avre et de la…
Groupe Carré
Le Groupe Carré gagne un peu plus la Somme
Le négociant en grains historiquement installé en Nord-Pas de Calais a inauguré le 21 juin une plateforme dédiée à la collecte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde