Aller au contenu principal

L'accès aux hortillonnages d'Amiens reste ouvert pour les professionnels

Pour ceux qui pensaient pouvoir profiter des hortillonnages d'Amiens pour s'échapper quelques heures du confinement et profiter du soleil, c'est désormais très compliqué. Les professionnels peuvent continuer à y travailler.

L'accès aux hortillonnages d'Amiens est fortement restreint depuis ce 9 avril 2020.
L'accès aux hortillonnages d'Amiens est fortement restreint depuis ce 9 avril 2020.
© Wikipedia

La ville d'Amiens vient de prendre un arrête municipal restreignant l'accès dans les hortillonnages. Pas complètement interdit, celui-ci est astreint à certaines conditions détaillées dans le document officiel.

« L’accès à ensemble des jardins familiaux et participatifs sur le site n’est possible que pour la seule nécessité de récolte de légumes à maturité dans le respect des mesures barrières. Deux personnes ayant le même domicile ( si non une personne) et pendant 1 heure par jour et par parcelle compris la durée du trajet jusqu’au quai et en barque sont autorisées », prévient la collectivité.

Exception pour les professionnels

Tout rassemblement festif ou familial est interdit. La pêche et la chasse sont également interdites. Seul le nourrissage des animaux est autorisé chaque jour à condition d’une heure par jour, et en étant porteur d'une attestation.

Les maraîchers professionnels ne sont en outre pas concernés par cet arrêté, et peuvent donc continuer à y exercer leur activité.

En cas d'infractions aux règles de confinement, la note pourrait s'annoncer salée pour quelques heures d'évasion : « La police nationale et municipale sont chargées de faire respecter cet arrêté, les contrevenants s’exposant à des poursuites prévues au code pénal » souligne enfin la ville d'Amiens. Et d'insister sur le fait que les hortillonnages ne peuvent être considérés comme un lieu de confinement.

Le cas des autres jardins

En ce qui concerne l’acces aux jardins individuels, collectifs ou ouvriers, il demeure « possible », rappelait ce matin la préfecture de la Somme. Mais certains accès sont néanmoins conditionnés.

Ainsi, ce sont les règles suivantes qui s'appliquent : « Si le jardin se situe dans les limites d'un rayon de 1km, pour s'y rendre dans le cadre d'une promenade si celle-ci est realisee dans la limite d'1 heure, Il convient alors de se munir d'une attestation de deplacement derogatoire et de cocher le cas " deplacements brefs " ».

Lorsque le jardin se situe au-dela de 1 km du domicile, « pour y recolter ses fruits et legumes et dans la mesure ou la recolte peut etre assimilee a l'acquisition de produits de premieres necessite a titre gratuit, le motif "deplacements pour effectuer des achats de premiere necessite" est alors accepte sur les attestations de deplacement derogatoire », précise la préfecture de la Somme.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde