Aller au contenu principal

Elevage
L'aide à la régénération des prairies est ouverte

Les sécheresses répétées de ces dernières années ont mis à rude épreuve les prairies permanentes de la région, avec des conséquences à long terme sur les rendements. La Région a mis en place une aide à la régénération des prairies permanentes.

La Région prend en charge le coût d’achat des semences, à hauteur de 40 %, voire 50 % pour les exploitations bio et les jeunes agriculteurs.
© D. R.

L'aide régionale à la régénération des prairies s’adresse à tout éleveur des Hauts-de-France qui souhaite régénérer des prairies permanentes, en sur-semis ou re-semis. Elle est prévue pour une liste d’espèces mentionnées sur le site Internet de la Région.

La Région prend en charge le coût d’achat des semences, à hauteur de 40 %, voire 50 % pour les exploitations en agriculture biologique et les jeunes agriculteurs, avec un plafonnement à 2 500 € d’aide. Pour être éligible, le porteur de projet devra attester avoir bénéficié d’un conseil spécifique, réalisé par un conseiller spécialisé d'une des structures partenaires de l'opération. Cette mesure pourra être rétroactive et prendra en charge des travaux réalisés depuis juillet 2020. Attention : elle s’inscrit dans le cadre du règlement 1408/2013 relatif aux aides de minimis.

Plus d’explications et formulaire disponibles sur le lien suivant : https://guide-aides.hautsdefrance.fr/spip.php?page=dispositif&id_dispositif=914

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde