Aller au contenu principal

Coopération
Lait à 420 €/1000 l : Sodiaal rassure sur sa santé financière

Le président de Sodiaal Damien Lacombe est revenu, à l’occasion d’une conférence de presse le 8 juillet, sur la situation de la coopérative et les raisons de la fixation d’un prix du lait à 420 €/1000 litres pour les mois de juillet, aout et septembre, en s’affranchissant de la formule de prix suivie par la coop’ depuis 2018.

Sodiaal a fixé un prix du lait à 420 €/1000 litres pour les mois de juillet, aout et septembre, en s’affranchissant de la formule de prix suivie par la coop’ depuis 2018.
© A. Conté/Reussir

La formule de prix «sortait un prix supérieur à celui qu’on a appliqué», reconnaît le président de la coop’, sans préciser le montant. Il rappelle que le prix du lait avait été fixé, mi-juin, face à l’incertitude de la capacité de Sodiaal à répercuter des hausses liées à l’inflation à ses clients.

Par ailleurs, la coopérative laitière a lancé une réflexion sur une révision des indicateurs utilisés dans sa formule de prix. «C’est nécessaire de la réviser au fil de l’eau, on arrive à un moment où les indicateurs ne correspondent plus forcément à la vraie valorisation dans la coopérative», explique Damien Lacombe. Et de rassurer au passage sur la santé financière de Sodiaal. «Le prix du lait ne peut être fait que par la valorisation des produits. Il n’y a aucun sujet de savoir s’il y a des réserves pour payer le prix du lait», affirme-t-il. La coopérative a réalisé 10 M€ de résultat net en 2021, entièrement redistribués en ristournes et en intéressement aux producteurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

hôtel à cochons
En Chine, une méga-ferme de 600 000 porcs en construction
Cet « hôtel à cochons » devrait permettre de produire environ 54 000 tonnes de porcs par an.
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Quand le respect de la réglementation sur les couverts se heurte au bon sens
La sécheresse qui touche depuis plusieurs semaines le département de la Somme ne favorise pas l’implantation des couverts…
pois de conserve
L'obligation de semer des Cipan partiellement levée
La préfecture de la Somme a levé, ce vendredi 12 août 2022, l’obligation d’implanter un couvert végétal après une culture de pois…
Coup dur pour les éleveurs de volailles de la Haute Somme
Jusqu’ici, les éleveurs de volailles de la Somme craignaient une contamination d’influenza aviaire sans trop vouloir y croire.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde