Aller au contenu principal

Coopération laitière
Laitnaa fait un don de 29 000 litres de lait

La coopérative Laitnaa a donné 29 000 litres de lait au profit de la Croix Rouge. Ils seront distribués aux personnes les plus démunies sur Saint-Quentin, Guise et Vervins.

De gauche à droite : Olivier Cambraye, Jean-Christophe Rufin, Daniel Séverin, Amélie Wibart, Marie Brard, vice-présidente  de Laitnaa, Régis Tricoteaux.
De gauche à droite : Olivier Cambraye, Jean-Christophe Rufin, Daniel Séverin, Amélie Wibart, Marie Brard, vice-présidente de Laitnaa, Régis Tricoteaux.
© G. T.

Il s’agit d’une première entre la coopérative laitière Laitnaa et l’association Solaal qui  organise les dons entre agriculteurs et associations d'aide alimentaire. Laitnaa, dont le siège est à La Capelle, collecte le lait sur l’Aisne, le Nord et les Ardennes dans 310 fermes pour un volume de 230 millions de litres par an. «Nous souhaitions monter une opération de don de lait avec les producteurs de lait», a expliqué Régis Tricoteaux, premier vice-président de Laitnaa, lors d’une rencontre entre les différents acteurs le 19 janvier à La Capelle. «C’est naturellement que la coopérative s’est rapprochée de Solaal pour définir l’organisation du don.»

 

Le lait, c’est la vie

Jean-Christophe Rufin, président de Solaal Hauts-de-France, s’est félicité de cette opération. En effet, et a contrario des fruits et légumes, «le lait est un des produits les moins faciles à donner car il faut le collecter, le transporter, le transformer et le conditionner». En effet, les associations ne peuvent se rendre directement chez l’agriculteur pour le récupérer. «Cela prend du temps, mais c’est une des denrées dont l’aide alimentaire a le plus besoin aujourd’hui.» Le président de Solaal a remercié chaleureusement Régis Tricoteaux et les producteurs qui ont donné. «Ce lait n’était pas un produit invendable, c’est vraiment un acte volontaire de don», a-t-il appuyé, rappelant quelques chiffres au sujet de Solaal. «Depuis cinq ans, plus de 9 000 tonnes de produits frais ont été collectés sur la région représentant l’équivalent de 18 millions de repas toujours à destination des plus démunis. Sur les Hauts-de-France, ce sont 19 associations qui en ont bénéficié, avec 237 points de livraison.» Amélie Wibart, directrice du Criel Nord-Picardie-Ardennes, est revenue sur les dons d'Ucanel en 2020, montrant que les éleveurs laitiers participent aux actions de dons. De son côté, Daniel Sévérin, président départemental de la Croix Rouge, deuxième distributeur en aide alimentaire dans l’Aisne, a rappelé l’importance du lait, un aliment de base pour les personnes, en particulier les enfants. «La Croix Rouge a distribué 10 000 colis alimentaires sur Saint-Quentin, Guise et Vervins et 37 696 sur l’ensemble du département en 2023.»

 

D’autres actions à venir

Olivier Cambraye, président du Pays de Thiérache, a mis en avant son engagement et celui de ses élus dans le cadre du PAT (pacte alimentaire territorial) et sa volonté politique de lutter contre le gaspillage et la précarité alimentaire notamment avec des actions au niveau de la restauration scolaire. «En 2021, nous avons signé un partenariat avec Solaal avec, pour objectif, des mises en relation avec les acteurs du territoire. C’est chose faite avec Laitnaa», a-t-il expliqué avant de mettre en avant la générosité des agriculteurs.

Face à la réussite de cette première tentative, une prochaine opération devrait avoir lieu en fin d’année 2024, période où les éleveurs connaissent la quantité qu’ils peuvent donner, en espérant voir plus de producteurs s’engager dans l’opération. «Aide, entraide, humanitaire, caritatif, sont aussi des valeurs défendues par la coopérative Laitnaa», a conclu Régis Tricoteaux en lançant «le lait c’est la vie».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde