Aller au contenu principal

Le 1er avril, la foire de Montdidier mettra la pomme de terre à l’honneur

Le bi-centenaire de la mort de Parmentier fêté à la foire agricole de Montdidier.

Natif de Montdidier en août 1737, décédé en décembre 1813, Antoine-Augustin Parmentier sera mis à l’honneur pour le bi-centenaire de sa mort lors de la toute prochaine édition de la foire agricole de Montdidier qui se tient traditionnellement le lundi de Pâques, cette année le 1er avril. Très actif dans de nombreux domaines, Parmentier a surtout laissé un souvenir dans la mémoire collective pour son action en faveur du développement de la pomme de terre.
La profession agricole à travers ses différentes organisations locales et nationales prépare activement les festivités depuis plusieurs semaines déjà. Des animations ludiques comme le concours d’épluchage, le quizz ou la course à sac et gastronomiques avec les recettes faciles à réaliser d’Amandine Lemarie seront proposées aux dizaines de milliers de visiteurs attendus. Parmi ceux-ci, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, devrait honorer de sa présence cette manifestation en mettant en terre quelques tubercules au pied même de la statue de Parmentier.

Un village de la pomme de terre
De nombreux partenaires des filières frais, transformation et de la fécule, très connus des producteurs, seront présents. Un animateur mettra de l’ambiance dans cet espace des stands baptisé pour l’occasion «Village de la pomme de terre». Les concessionnaires de matériels agricoles exposeront leurs plus belles machines en lien avec la série de posters qui présentera l’histoire de la pomme de terre et les différentes phases de la culture au champ.
Une vitrine variétale dont la présentation est répartie en fonction des usages visera à faire découvrir la diversité des usages. Les producteurs de pommes de terre de la Somme sont attendus nombreux pour se mettre à disposition du comité d’organisation en vue d’être présents auprès du public tout au long de cette journée.
Après cette ouverture des festivités, d’autres occasions de reparler de Parmentier seront proposées par la suite. Parmi celles-ci, «Plaine en fête» organisée par JA 80 le 1er septembre à Faverole sera l’autre rendez-vous marquant pour toute la profession. Ce sera l’occasion choisie pour répondre au souhait de la municipalité de Montdidier d’organiser le don de pommes de terre plantées sur deux hectares à proximité du site de «Plaine en fête» et destinées à une association caritative.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde