Aller au contenu principal

Le bilan carbone en élevage laitier : quel intérêt ?

Plusieurs programmes et outils ont été mis en œuvre pour faire un bilan carbone des exploitations laitières. Revue en détail.

© Source : institut de l’élevage



En France, l’agriculture représente 17,4 % des émissions de gaz à effet de serre (GES), dont 10,4 % proviennent de l’élevage bovin. L’agriculture est au troisième rang des émetteurs de GES derrière les transports (29 %) et les activités résidentielles et tertiaires (19 %). L’Institut de l’élevage a développé un outil, Cap’2ER, qui permet de mesurer l’empreinte carbone nette d’un litre de lait. On parle d’empreinte carbone nette car, si l’élevage laitier est émetteur de GES, il est aussi stockeur de carbone.
Dans le cadre d’un premier projet nommé «Life carbon dairy», plus de deux mille élevages français se sont engagés dans une démarche de diagnostic entre 2013 et 2017. Cette étude a montré que, sans changement radical de leurs pratiques, les élevages laitiers français ont réduit de 6 % leur empreinte carbone. Le programme «Ferme laitière bas carbone», porté, lui, par le Cniel, vise à promouvoir les pratiques agricoles et les leviers d’action pour réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre produits par l’élevage d’ici 2025. Ce projet reste à titre participatif pour les éleveurs, mais déjà six mille éleveurs ont rejoint ce projet.

L’outil Cap’2ER
L’outil Cap’2ER analyse les flux de gaz à effet de serre au niveau de l’atelier bovin. Les émissions de trois gaz sont étudiées. Le premier est le dioxyde de carbone (CO2), qui provient des combustions d’énergie fossile directe sur l’élevage (carburant…) et indirecte, liées à la fabrication des intrants (engrais, aliments du bétail…). 10 % des émissions de C02 proviennent de l’agriculture.
Le second gaz est le méthane (CH4), issu de la dégradation anaérobie de la matière organique (rumen des bovins, stockage des matières organiques). 80 % des émissions de méthane sont issues de l’élevage. Quant au troisième gaz, il s’agit du protoxyde d’azote (N2O). Celui-ci est issu de la transformation des produits azotés dans le sol (engrais, fumier…). L’agriculture est responsable de 80 % des émissions de N20, dont 75 % proviennent de l’élevage.

Quel intérêt pour l’éleveur de parler environnement ?
L’environnement est souvent perçu comme une contrainte (normes, exigences politiques...). Pourtant, réaliser un bilan carbone sur son exploitation permet de mettre en avant la contribution positive de l’agriculture sur l’environnement, mais surtout, le diagnostic Cap’2ER permet de faire un point sur ses pratiques agricoles et de mettre en avant des pistes d’améliorations techniques et économiques.
Quel que soit le système fourrager, l’efficience technique du Top 10 se traduit par des charges opérationnelles plus faibles sans dégrader les produits, et donc une marge brute supérieure de 10 Ä/1 000 l. A l’issue du diagnostic, les résultats sont discutés avec l’éleveur et un plan d’actions est établi. Quatre leviers peuvent être actionnés pour diminuer son empreinte carbone et améliorer la rentabilité de son élevage : la gestion du troupeau, l’alimentation, les gestions des surfaces exploitées et les économies d’énergie.

La Chambre d’agriculture de la Somme est à votre disposition pour réaliser un diagnostic.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde