Aller au contenu principal

Le champagne des Hauts-de-France recrute pour les vendanges

Les producteurs de champagne des Hauts-de-France recherchent plus de 1 000 vendangeurs saisonniers pour la fin de l'été. Pour postuler, c'est encore possible.

Les vendanges commencent traditionnellement dans les Hauts-de-France entre la fin du mois d’août et le début du mois de septembre.
Les vendanges commencent traditionnellement dans les Hauts-de-France entre la fin du mois d’août et le début du mois de septembre.
© Pixabay

Région productrice de champagne, les Hauts-de-France continuent de se préparer activement à la saison des vendanges. 1 000 postes de saisonniers sont ainsi à pourvoir pour la future récolte : les offres sont directement émises par les producteurs pour le vignoble de Château-Thierry et de ses alentours, dans le sud du département de l’Aisne.

Une bonne condition physique

Selon les conditions climatiques, les vendanges commencent traditionnellement dans notre région entre la fin du mois d’aout et le début du mois de septembre. Pour faire les vendanges, aucune qualification particulière n’est requise, mais une bonne condition physique est nécessaire.

S’il est possible de postuler directement auprès des vignerons, c’est l’agence Pôle Emploi de Château-Thierry (02) qui centralise l’essentiel des offres. La rémunération est fixée au Smic horaire, sachant que certains vignerons peuvent aussi prendre en charge les repas de la mi-journée. Les bénéficiaires du RSA engagés pour les vendanges peuvent conserver leur allocation. Le logement est en revanche à la charge du saisonnier.

Pour toute information, contactez l’agence Pôle Emploi de Château-Thierry au 03 23 69 59 02. Pour postuler en ligne, allez sur le site de Pôle Emploi : sélectionnez  "Vendangeur ", puis le secteur géographique recherché.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde