Aller au contenu principal

Moisson 2022
Le colza crée la bonne surprise

Partout dans la Somme, la moisson se poursuit. Celle d'escourgeon, désormais terminée, était plutôt bonne. Le blé, encore en début de récolte, semble hétérogène selon les secteurs. Les premières parcelles de colza, elles, sont prometteuses. 

Les premières bennes de colza sont au-delà de 35 qx.
Les premières bennes de colza sont au-delà de 35 qx.
© D. R.

Jean-Francois Florin, directeur de la coopérative Sana Terra, a le sourire. «C’est une belle moisson en perspective», avance-t-il. Ce 14 juillet, partout dans la Somme, la récolte d’escourgeon est terminée. Les rendements sont plutôt bons, avec de belles qualités, s’accordent à dire les organismes stockeurs. «Pour les orges brassicoles, on constate une très belle qualité, à 66 de PS en moyenne, avec un beau calibrage», commente Jean-Francois Florin. Les pois sont aussi beaux : «bien jaunes, sans tâches, avec une moyenne à 54 qx/ha. Impeccable !» À l’Ouest du département, Antoine Dennetière, directeur d’exploitation chez Calipso, parle même de 90 à 95 qx/ha de rendement moyen en escourgeon. «Mais nous avons d’énormes écarts, de 65 à plus de 105 qx.»

Le sourire est aussi de mise pour les premières bennes de colza reçues. À l’Ouest toujours, Hubert Lecat, responsable du secteur chez Noriap, annonce «une bonne surprise». «Les premières bennes que nous recevons sont au-delà de 35 qx. Ça laisse prévoir de belles choses dans les bonnes terres.» 40 % ont été récoltés à l’Est. «La zone à la limite de l’Oise est bien avancée, ainsi que les vallées de la Noye, de l’Avre et les petites terres. On attaque seulement sur les plateaux», résume Frédéric Toullet, responsable des zones Est et Sud chez Noriap. Lui avance 35 à 55 qx de moyenne. 

 

Hétérogénéité en blé

Le bilan est en revanche beaucoup plus hétérogène en blé. «Les parcelles récoltées varient de 60 à 120 qx/ha. Les plus petits rendements sont souvent obtenus dans les petites terres, ou pour les derniers blés de betteraves semés», note Frédéric Toullet. La faible pluviométrie – 140 mm de moyenne depuis le 8 janvier – n’a pas aidé les terres peu profondes. Hubert Lecat remarque «des blés sur blés décevants, mais des rendements à plus de 80 qx déjà près d’Airaines.» Aux Établissements Charpentier, à Beauquesnes, on constate aussi une année assez faible en protéines. «Nous ne recevons pas beaucoup de blé à plus de 11. Il y a un effet dilution lorsqu’il y a un gros rendement, et certains ont peut-être fait l’impasse sur les quarante dernières unités d’azote à apporter du fait de son prix élevé», analyse Jean-Jacques Charpentier. 

 

Attendre la maturité 

Le conseil donné aujourd’hui est celui de l’observation. «Au vu des conditions sèches, il sera dommage de ne pas attendre la bonne maturité du blé avant de récolter. Certains types de sols demandent encore à laisser mûrir», prévient Hubert Lecat. Lui préconise «d’aller voir, où même de réaliser un échantillon pour s’en assurer

 

Des rendements en baisse au niveau national

Le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste) prévoit une chute des rendements des céréales à paille. «Les récoltes de céréales à paille seraient globalement en baisse, sous le double effet d’une diminution des surfaces et du rendement» par rapport à 2021 : - 1,2 q/ha en blé tendre, - 5,7 qx/ha en orge, selon une note. «Ces cultures ont souffert du déficit pluviométrique, de la chaleur et, par endroits, des dégâts occasionnés par les orages.» La production de blé tendre est estimée à 32,9 Mt (- 7,2 %), avec un rendement moyen de 69,9 qx/ha. Agreste table sur une stabilité en orge d’hiver, à 8,2 Mt (+ 0,2 %), la hausse des surfaces compensant la baisse des rendements, à 64 q/ha. La production d’orge de printemps est annoncée à 2,9 Mt (- 9,2 %), avec 52,5 q/ha. En protéagineux, elle descendrait à 746 000 t (- 19,6 %), avec des rendements quasi-stables en pois (+ 0,3 q/ha) et fèveroles (- 0,1 q/ha), mais hétérogènes d’une région à l’autre.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Cet attelage complet est la copie miniature de l’équipement d’un agriculteur  qu’Illian connaît. Une fierté de l’avoir recomposé à l’identique.
Illian expose ses pépites à l'agree mini show
À tout juste seize ans, Illian Single est un passionné de miniatures agricoles. Voilà plusieurs années qu’il conçoit des dioramas…
L’accueil tant attendu d’un événement national pour les JA de la Somme arrive  à grand pas. Rendez-vous est donné les 24, 25 et 26 janvier prochains à Saint-Valéry-sur-Somme.
La Somme se prépare à accueillir un événement national dédié à l’installation
Fin janvier, les JA de la Somme accueilleront à Saint-Valéry-sur-Somme (80) un événement baptisé «session RGA» (renouvellement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde