Aller au contenu principal

Le coût de la sécheresse pour l'agriculture

sécheresse
© Pixabay

Invitée de la radio RMC le 1er août, la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert s’est alarmée des conséquences de la sécheresse sans précédent que la France subit depuis plusieurs semaines. Elle s’attend à des « pertes historiques » dans de nombreux secteurs d’activité : céréales, viticulture, bovins, lait… Elle les chiffre à environ un milliard d’euros.

« Les récoltes sont vraiment en danger, pour certaines d'ailleurs c'est foutu comme pour le maïs [...], il n'y aura pas d'épi, il n'y aura pas de grains, c'est une perte en quantité et en qualité », a-t-elle déclaré expliquant que dans son département de Maine-et-Loire, il n’était tombé que 10 mm d’eau depuis le 1er juillet. « On cumule (…) un hiver sec, un printemps chaud et un été caniculaire », a-t-elle remarqué. « L’agriculture paie un lourd tribut à ce changement climatique (…) On va manquer de fourrages pour les animaux cet hiver », a-t-elle ajouté. Même si le régime des calamités s’appliquera sur une partie des productions, elle demande des mesures complémentaires de la part de l’Etat et la mise en place des retenues d’eau pour récupérer les surplus hivernaux, « car l’eau qui va à l’agriculture, c’est une eau qui va vers l’alimentation », a-t-elle soutenu. 

« Le débat sur l’irrigation en France a été confisqué par l’idéologie. (…) Seulement 1,7 % de l’eau qui tombe en France (503 milliards de m3, ndlr) est stockée contre 20 % dans certains pays européens. Donnons-nous les moyens », a-t-elle asséné.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les éleveurs non planteurs de betteraves chez Tereos ne seront plus livrés en pulpes.
Pulpes chez Tereos : adhérer ou s'en passer
Face à la baisse programmée de ses volumes et à la hausse des demandes de ses adhérents, Tereos va réduire les volumes…
Pour le chercheur, l’efficacité de la lutte contre le frelon asiatique passe aussi  par la sélectivité des méthodes employées, et force est de constater que toutes  ne se valent pas.
Contre le frelon asiatique, la lutte doit être «tous azimuts»
Selon les mots de l’enseignant-chercheur Éric Darrouzet, spécialiste français du frelon asiatique, «si l’on ne fait rien, c’est…
Tereos Escaudoeuvres
Marc Fesneau juge « étonnante » la fermeture de la sucrerie d'Escaudoeuvres
Le ministre de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire a réagi le 9 mars à l’annonce de la fermeture de la sucrerie…
Le blocage de la sucrerie d'Escaudoeuvres parti pour durer ?
Depuis l’annonce de la fermeture prochaine de l’usine nordiste par le groupe Tereos le 8 mars, ses salariés occupent le site et…
L’usine Tereos d’Escaudœuvres n’ouvrira pas en 2023 pour une nouvelle campagne betteravière.
Tereos annonce l’arrêt de la sucrerie d’Escaudœuvres
Le groupe coopératif Tereos a présenté mercredi 8 mars un plan de restructuration de son organisation industrielle qui comporte…
Escaudoeuvres
Fermeture de la sucrerie d'Escaudoeuvres ? Le Cambrésis retient son souffle
Une rumeur pressante évoque la fermeture de la sucrerie Tereos d'Escaudoeuvres, dans le Nord. Les élus locaux comme régionaux s'…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde