Aller au contenu principal

Le Crédit Agricole Brie Picardie investit dans la proximité

Guillaume Rousseau, directeur de la caisse régionale Brie Picardie.

Guillaume Rousseau, nouveau directeur de la caisse régionale : "Avec le numérique le client a pris le pouvoir, le Crédit Agricole redonne le pouvoir à la caisse locale"
Guillaume Rousseau, nouveau directeur de la caisse régionale : "Avec le numérique le client a pris le pouvoir, le Crédit Agricole redonne le pouvoir à la caisse locale"
© AAP


Un million de clients, plus du tiers des habitants de sa zone géographique, 30% de part de marché chez les ménages, plus de huit agriculteurs sur dix clients... quelques chiffres qui montrent le poids du Crédit Agricole Brie Picardie, la troisième caisse régionale en importance du groupe Crédit Agricole. "Nous sommes étroitement lié à notre territoire, nous sommes un acteur majeur dans le financement de son économie, et c'est ce qui fait notre spécificité de banque mutualiste universelle de proximité", a rappelé avec insistance Guillaume Rousseau, le nouveau directeur général de la caisse régionale de Crédit Agricole Brie Picardie, lors d'une rencontre avec la presse le 12 mars dernier à Amiens.
C'est justement sur le renforcement de cette spécificité que le Crédit Agricole veut aujourd'hui asseoir son développement. Après avoir misé un peu trop vite sur des opérations de croissance externe à l'étranger dans les années 2000, la banque verte redécouvre les vertus de la proximité. "Notre croissance est désormais plus organique. Elle s'appuie sur des domaines d'excellence", explique Guillaume Rousseau, citant notamment l'agriculture et l'agroalimentaire avec notamment les grands projets de recherche et développement sur le végétal tels que Pivert ou Improve, et tout ce qui tourne autour du logement, domaine qui totalise la moitié des encours de crédit de la caisse.
Plus de proximité, cela va se traduire par une augmentation du nombre de points de vente et un fort investissement dans l'humain. "L'expertise de nos conseillers est certes essentielle, mais la dimension relationnelle l'est tout aussi. On est client de son conseiller", souligne Guillaume Rousseau. "Internet et les technologies numériques permettent à la clientèle de s'informer, de réaliser elle-même les actes bancaires courants. Cela ne s'oppose pas, au contraire, à la proximité humaine, les deux se complètent. Le client va pouvoir joindre son conseiller sur sa tablette, le rencontrer physiquement, s'asseoir à ses côtés devant un poste de travail partagé pour construire un projet de financement... C'est le Crédit Agricole de 2015".
Dans cette optique, la caisse va embaucher 270 personnes en CDI cette année pour des fonctions commerciales et de conseil de proximité. La caisse régionale doit être en mesure de répondre dans les 48 heures à une demande de crédit au logement et dans les cinq jours pour un crédit professionnel.
Le Crédit Agricole Brie Picardie a la puissance financière qui lui permet de réaliser ces investissements. "L'entreprise est rentable", assure son directeur général. L'exercice 2013, s'est soldé par un produit net bancaire (le chiffre d'affaires) de 576,3 millions d'euros et un résultat net de 132,3 millions d'euros dont 30% sont redistribués sous forme d'intérêts aux parts sociales et de dividendes aux certificats coopératifs d'investissement. Forte de ses 2,5 milliards de fonds propres, la caisse régionale a un ratio prudentiel de 20%, bien au-dessus des 8% obligatoires.
L'ancrage territorial et la pluralité de la clientèle font que le Crédit Agricole Brie Picardie ne souffre pas outre mesure de la mauvaise conjoncture économique. "Le financement du logement est dans une bonne dynamique soutenue par des taux bas, indique Jean-Louis Houel, directeur financier de la caisse, et les investissements des agriculteurs ont nettement progressé en 2013, tendance qui se poursuit en ce début d'année avec 11% de hausse des réalisations de crédit sur les deux premiers mois de 2014".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde