Aller au contenu principal

Le dernier JT de Jean-Pierre Pernaut, c'est ce midi

L’amiénois Jean-Pierre Pernaut présente son dernier journal télévisé de 13h sur TF1, ce vendredi 18 décembre, sans abandonner son attachement aux régions et aux terroirs puisqu’on le retrouvera très vite dans d’autres projets.

A vos écrans… mais aussi à vos mouchoirs. Le dernier journal télévisé de mi-journée, le fameux « 13 heures » de TF1 de Jean-Pierre Pernaut, c’est aujourd’hui, ce vendredi 18 décembre. Après avoir été aux commandes pendant 33 ans du journal télévisé le plus regardé d’Europe avec 6 millions de téléspectateurs, celui dont le style journalistique est reconnaissable entre mille passe la main.

Une longue histoire avec TF1

Né à Amiens (80) en 1950, Jean-Pierre Pernaut est diplômé de l’École supérieure de journalisme (ESJ) de Lille. Il débute sa carrière à l’ORTF en 1972 avant de rejoindre TF1 en 1975. Il y présente déjà un journal télévisé… celui de 23h ! A partir de 1978, il change de grille horaire et gagne à la fois en visibilité et notoriété en coprésentant le JT de 13h avec Yves Mourousin, puis d’entre prendre les rênes seuls jusqu’en 2020.

Au fil de toutes ces années, Jean-Pierre Pernaut s’est essayé à d’autres émissions – Combien ça coûte, de 1991 à 2010, Le monde à l’envers -, mais ce que l’on retient surtout, c’est son attachement fort aux régions auxquelles il a consacré plusieurs livres.

Le « Netflix » des régions

En un peu plus de trente ans aux commandes du JT de TF1, Jean-Pierre Pernaut a inventé un style bien à lui : s’intéresser aux gens, aux régions, donner son avis… ce qui lui a parfois valu des critiques.

Quitter la lumière du JT ne signifie pas pour autant qu’il tire un trait sur toutes activités. Dès cet après-midi, il lance en effet JPP TV ; une plateforme numérique gratuite sur laquelle on peut retrouver des reportages autour du patrimoine, de l’environnement, de la culture et bien sûr de l’actualité régionale, sans oublier les coups de gueule et coups de cœur du présentateur.

Hasard de la programmation, l’un des sujets mis en avant en ce jour est un reportage consacré aux illuminations de la cathédrale d’Amiens pour les fêtes de fin d’année. Mais d’autres « pépites » et sujets qui ont fait la marque de fabrique du journal de Jean-Pierre Pernaut sont également à retrouver.

A partir du 9 janvier prochain, il présentera également sur LCI « Jean-Pierre et vous », « une émission de mi-journée qui donnera la parole à madame-tout-le-monde », comme il le confiait récemment au journal Ouest-France. Il est comme ça, Jean-Pierre Pernaut…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

dossier PAC dépôt dossier aides PAC
La date limite de dépôt des demandes d’aides de la PAC repoussée

Les demandes d’aides de la PAC liées à la surface au titre de la campagne 2024 pourront être déposées jusqu’au vendredi 24 mai…

RN 25 Beauval
RN 25 : un accord unanime présenté à Beauval

Les exploitants et propriétaires concernés par les expropriations du chantier de rénovation de la RN25 étaient conviés à une…

Élaboré et servi par Martin Ebersbach, le vin de la Ferme des Vœux est blanc (rosé) pétillant, élaboré selon une méthode champenoise.
Au Vignoble des Vœux, une longue attente bientôt récompensée

La diversification vers la viticulture engagée par Martin Ebersbach à la Ferme des Vœux enthousiasme le Conseil départemental…

La construction de l’usine de fabrication d’engrais à Languevoisin devrait débuter en 2027. Une fois achevée en 2030,  elle permettra la création de 250 emplois directs dans la région et fournira chaque année 500 000 tonnes d'engrais bas carbone.
Un projet d’1,3 milliard dans la Somme pour des engrais bas carbone

En marge du Sommet Choose France organisé le 13 mai à Versailles, un groupe d'industriels européens a annoncé vouloir…

Une rencontre entre le directeur de l’ASP et les agriculteurs a été organisée devant le siège de l’administration à Amiens.
L’ASP pointée du doigt pour le non-paiement des Maec et CAB

Mardi 14 mai, des agriculteurs bio et leurs représentants de plusieurs départements des Hauts-de-France ont manifesté devant…

En visite à l’EARL des enclos, la ministre Pannier-Runacher a assuré que «quand on met en place des réglementations,  ce n’est pas pour le plaisir mais parce qu’il y a urgence à répondre au dérèglement climatique».
Dans la Somme, Agnès Pannier-Runacher prend la défense d’Egalim

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire s’est rendue le 17 avril au Crotoy…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde