Aller au contenu principal

Le Festival de l’Agriculture en Picardie Maritime se prépare

Le prochain Festival de l’Agriculture en Picardie Maritime aura lieu les samedi 20 et dimanche 21 mai prochain à Abbeville.

© AAP

Forts de l’expérience acquise depuis 2012, voire 2010 avec la finale nationale de labour organisée par les Jeunes Agriculteurs, les organisateurs de cette manifestation ont souhaité se doter d’une structure associative légère afin de gérer au mieux l’événement. C’est ainsi que le Festival de l’Agriculture en Picardie Maritime est né. Conservant les principes de fonctionnement des éditions précédentes, une quinzaine d’agriculteurs de l’arrondissement d’Abbeville se rencontrent depuis quelques mois afin de dresser les contours de l’organisation tout en conservant les fondamentaux qui font la spécificité et le succès de cette manifestation.
A désormais moins d’un mois de l’événement, ceux-ci sont bien définis. Se déroulant sur une journée et demie, le Festival de l’Agriculture consacrera l’après-midi du samedi au concours de Charolais. Entre 60 et 70 des meilleurs spécimens de la race détenus par une bonne vingtaine d’éleveurs de la région vont concourir dans une épreuve qualificative pour le national. Déjà rodé au cours des éditions précédentes, ce concours devrait mettre en avant, au-delà des considérations techniques, la passion qui anime ces éleveurs et leurs familles.

Le métier d’agriculteur, c’est aussi de la passion
De passion, il sera également question autour de la filière laitière qui sera mise en avant le dimanche. Pas de concours, mais une présentation de vaches de races laitières différentes qui seront traites sur place, au plus près des visiteurs. Naturellement, un partenariat privilégié a été noué avec la coopérative laitière Lact’Union, installée sur la commune d’Abbeville. L’objectif affiché est de rassembler l’ensemble des partenaires au quotidien des éleveurs laitiers et de parler positivement du métier, de résister à la sinistrose et les contre-vérités qui ont pu être entendues dans un passé très récent.
Puisque l’on parle d’un Festival de l’Agriculture, il est apparu comme évident de mettre en place un concours photographique dont les modalités de participation sont disponibles sur le site internet de la manifestation (www.festivalagriculturepicardiemaritime.fr) ou qui pourront être transmises en adressant un courriel à festivalagriculturepm@gmail.com. L’idée est de mettre en avant le métier d’agriculteur sous toutes ses facettes, animaux, cultures, paysages, personnes, matériel, voire selfies (lire par ailleurs).
Notons enfin que les bonnes recettes ont été conservées. Les agricultrices parleront de leur métier en associant les visiteurs à une dégustation de fromage frais accompagné de sucre aromatisé. Parallèlement, la Confrérie du gâteau battu, conjuguant gastronomie, terroir et pittoresque, organisera le concours du meilleur gâteau battu. Et, point central du déroulement de la manifestation, un repas du terroir rassemblant 500 convives sera organisé le dimanche midi (lire par ailleurs).
Les visiteurs retrouveront également les pôles habituels, végétal, machinisme et services aux entreprises. Se voulant comme un rassemblement de professionnels, agriculteurs, partenaires et fournisseurs, le Festival de l’Agriculture en Picardie Maritime est également l’occasion de créer une relation étroite entre le monde rural et le monde citadin. Faire la promotion de son métier auprès des élus, du grand public, de ses pairs devrait être une source de motivation pour tous les agriculteurs du secteur. L’autre défi des organisateurs est celui-là, rassembler suffisamment de bénévoles pour mener à bien leur entreprise.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde