Aller au contenu principal

Le festival Haute Fréquence est de retour : ouvrez les oreilles

Une programmation éclectique, avec de la pop, de l’électro, du rock, de la chanson française, des musiques du monde, ou encore du rap, dans les petites et grandes salles de la région, est au menu de cette troisième édition du festival Haute Fréquence, du 9 au 24 novembre.

De la musique pour tous les goûts, et accessible au plus grand nombre, particulièrement aux jeunes, puisque les tarifs des soirées n’excèdent pas 10 €. Telle est la volonté de la Région Haut-de-France, à l’initiative du festival Haute Fréquence, qui a lieu du 9 au 24 novembre. Quarante concerts, réunissant près de quatre-vingt dix artistes sont organisés dans la région.
Parmi les artistes à découvrir, Calyspo Rose se produira au théâtre municipal d’Abbeville (80), le 15 novembre. Après une vie de galère dans son pays d’origine, Trinidad-et-Tobago, la chanteuse, est devenue une star internationale. Son art est ainsi : musique douce, mélodie entraînante, mais paroles dures, qui racontent un quotidien pas vraiment rose.
La diva interprétera certainement des chansons de son nouvel album «So Calypso !», dans lequel elle revient sur les références qui ont bercé sa carrière musicale et sa vie : Nat King Cole, Aretha Franklin, The Melodians, Angélique Kidjo… Bref, le mariage de la musique noire et du combat social.

Cali, Chapelier Fou et Hollysiz... entre autres
Les Nordistes pourront profiter, entre autres, de la venue de Cali, le 24 novembre, à l’Espace Flandre, à Hazebrouck (59). Qui n’a jamais eu «Elle m’a dit», une de ses chansons phares, dans la tête ? Il y aura aussi un air de Léo Ferré dans la salle, puisque le chanteur a sorti l’album «Cali chante Léo Ferré» cette année.
Un peu plus tôt, à Oignies (62), le 9 novembre, Chapelier Fou dévoilera son univers, «fort et captivant, qui superpose atmosphères et sentiments, phrasés organiques et rythmiques synthétiques», assurent les organisateurs. L’artiste, Louis Warynski de son vrai nom, est violoniste de formation, diplômé de musicologie et passionné d’informatique. Il se nourrit de son parcours pour composer une musique électronique «hors-norme».
D’un tout autre genre, car très rock, le son de MNNQNS résonnera le 22 novembre, au théâtre du Familistère de Guise (02). C’est «le groupe français qui donne envie d’écouter du rock en 2018», a même écrit le magazine Les Inrockuptibles. Les quatre membres du groupe viennent de Rouen, sont signés en Angleterre et ont remporté le dernier Prix Ricard S.A Live Music. Rien que ça !
Un dernier nom donné au hasard, qui donnera envie de profiter de ce festival régional : celui d’Hollysiz. La chanteuse star, sœur de Vincent Cassel, sera le 17 novembre à La Manekine, à Pont-Sainte-Maxence (60). Après le succès de son premier album «My Name is» et de nombreux allers-retours entre La Havane, Paris, New-York et le sud-ouest de la France, HollySiz est enfin de retour avec un nouvel album, «Rather Than Talking».
«Curieuse et avide, elle a pu s’ouvrir à de nouvelles influences, puisant dans ses voyages des sons, des ambiances entre rock, électro, codes pop, effluves sixties et parfums soul, annoncent les organisateurs. Plutôt que de grands discours, HollySiz nous invite à exulter avec elle.»

Groupes régionaux à l’honneur
Avant chaque tête d’affiche, un groupe régional est programmé en première partie. Une soirée est d’ailleurs dédiée à ces artistes locaux le 15 novembre, à Saint-Quentin.
La Région propose aussi, en parallèle, des actions de médiations culturelles à destination de lycéens d’une dizaine d’établissements partenaires à travers le territoire. Les élèves de Boulogne-sur-Mer, Albert, Chambly, Lille, Hénin-Beaumont et Abbeville bénéficieront ainsi d’actions autour du Graff, d’ateliers photos de concert, d’une initiation à la radio, ou encore à l’écriture journalistique.
Des conférences sur les musiques actuelles sont aussi prévues dans des lycées éloignés des salles programmées dans le cadre du festival.

Infos pratiques

Toute la programmation est à retrouver sur www.haute-frequence.fr
Tarifs : réduit : 5 € (moins de vingt-cinq ans, étudiants, demandeurs d’emploi, titulaires du RSA et groupes de plus de dix personnes) ; plein : 10 €.
La soirée dédiée à la scène régionale, à Saint-Quentin, le 15 novembre, est gratuite. Au programme : Science Against Spheric Silence (62), The Deans (02), The Kinds (80), Two Trains Left (60) et Okay Monday (59).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde