Aller au contenu principal

Le Marché de Noël d'Amiens annulé pour cause de Covid-19

La nouvelle est encore plus mauvaise et amère que s'il s'agissait de la mise en œuvre d'un couvre-feu : la ville d'Amiens vient de décider, en accord avec la préfecture de la Somme, d'annuler le marché de Noël d'Amiens.

Les chalets des commerçants du village de Noël ne s'installeront pas dans le centre-ville d'Amiens cette année.
Les chalets des commerçants du village de Noël ne s'installeront pas dans le centre-ville d'Amiens cette année.
© Awelty

Durcissement des mesures destinées à lutter contre la propagation du Covid-19 ou pas (encore), il en est un qui n'a pas résisté par la situation sanitaire actuelle : le traditionnel marché de Noël d'Amiens. C'est la mort dans l'âme que la maire d'Amiens, Brigitte Fouré, a annoncé en fin de journée l'annulation du Marché de Noël. La raison ? « Une situation sanitaire engendrée par la Covid-19 qui continue de se dégrader dans l’ensemble du département et plus particulièrement à Amiens », explique un communiqué du 26 octobre, cosigné de l'édile d'Amiens et de la préfète de la Somme, Muriel Nguyen.

Un million de visiteurs chaque année

Depuis plusieurs semaines, les rencontres régulières entre les représentants des commerçants, qu'il s'agisse de la fédération des Commerçants du centre-ville ou l'association des commerçants non-sédentaires de la Somme, et les services de la Ville d’Amiens travaillaient de concert pour adapter le marché de Noël aux exigences de sécurité sanitaire qu’impose la crise actuelle. Mais chacun a considéré que les risques sont trop grands. En effet, poursuit le communiqué annonçant l'annulation de l'événement, «  la suppression des grands marchés de Noël dans un rayon de 200 km autour d’Amiens laisse craindre un afflux de visiteurs, rendant le respect des gestes barrières problématique ». Chaque année, le marché de Noël attire plus d’un million de visiteurs.

Un plan B à l'étude

Pour laisser à la ville d'Amiens ses habits de fête, la Fédération des Commerçants du centre-ville, l’Association des commerçants non-sédentaires et la ville d’Amiens s’engagent « à accentuer les décorations et les illuminations du centre-ville pour proposer à tous une ambiance chaleureuse et conforme à l’esprit de Noël ». Les modalités d’organisation des fêtes de fin d’année continuent quant à elles de faire l’objet d’un travail étroit entre les services de la mairie et de la préfecture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde