Aller au contenu principal

Le marché de Noël d’Amiens fête ses vingt ans

Voilà vingt ans que le marché de Noël d’Amiens prend place au centre-ville. Pour cet anniversaire, sur le thème du voyage, de nouvelles illuminations et des animations inédites sont au programme du 24 novembre au 30 décembre.

Deux kilomètres de féérie. C’est ainsi que le marché de Noël d’Amiens, «le plus grand du nord de la France», se définit. Cette année, l’événement souffle ses vingt bougies et compte bien marquer le coup.
Pendant trente-sept jours, la ville et son marché se parent de nouvelles illuminations, organisent de nouvelles animations et exposent des œuvres artistiques «qui font voyager dans le temps et dans l’espace» et prévoient des surprises. «Cette édition est une invitation à un voyage spatio-temporel», annonce la Fédération des associations de commerçants du centre-ville d’Amiens, organisatrice.
Lors de la première édition, en 1997, 80 chalets étaient installés. Un pari que font une dizaine de commerçants, soucieux de la migration des clients vers les zones commerciales animées. Pari réussi, puisque les retombées économiques furent tout de suite au rendez-vous : dès la première année, les commerçants constatent une hausse de 30 à 40 % de leur chiffre d’affaires. Aujourd’hui, le marché de Noël accueille 130 chalets et attend plus d’un million de visiteurs.
Pour garantir qualité et authenticité, un comité de sélection d’une dizaine de commerçants se réunit chaque année pour choisir les nouveaux exposants. Pour 2017, la sélection s’est faite autour de trois envies principales : la volonté d’axer sur l’artisanat local, français ou international, sur l’originalité et la qualité des produits. On retrouve ainsi, parmi le «top 20» des chalets, les célèbres gaufres de Liège de Jean-Louis Bienckens, les photophores faits main du chalet Soares, la déco vinyles du chalet Lussigny ou encore le chalet Vergeat, producteur de champagne.
Cette année, les commerçants font un nouveau pari : «1,2 million de personnes sont venues l’année dernière. Nous avons comme objectif cette année d’accroître ce nombre», assure Gaël Mordac, président de la fédération.

Des nouveautés
Pour attirer autant de monde, il a fallu faire preuve d’originalité. Des nouveautés seront à découvrir. Les vitrines animées, tout d’abord, font partie des moments exceptionnels qui ponctuent les fêtes de Noël. Cette année, la fédération a fait appel à la célèbre Ecole supérieure d’art Saint-Luc, à Tournai (Belgique), pour faire travailler les élèves de la section design, dirigée par Peter Van de Kerckhove et suivie par Rachid Jall, sur la création d’œuvres éphémères en mouvement. La thématique : la mécanique du voyage, pour rendre hommage à Jules Verne, personnalité emblématique d’Amiens.
La fédération a aussi fait appel à l’artiste marseillais spécialisé dans l’aérosculpture, Jean-Pierre David. En décembre, les promeneurs pourront découvrir «Odyssée de la Somme», une création artistique en mouvement basée sur des techniques d’aéronautiques au départ du Quai Belu, dans le quartier Saint-Leu. «Un banc de sardines flotte dans les airs. Quelques mètres au-dessus de la surface de l’eau d’où elles semblent s’être échappées, les sardines jouent avec l’infinité des reflets de la lumière sur leurs écailles argentées», explique l’artiste.
Se promener au marché de Noël est aussi l’occasion d’admirer «Chroma», nouveau spectacle polychromique de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. Chaque soir, à la tombée de la nuit, le monument historique s’illumine pour le plus grand bonheur du public.

Animations en pagaille
Les animations sont toujours très appréciées. Le parc des guirlandes et structures lumineuses a été entièrement renouvelé. Cette année, la patinoire de Noël, dans la cour de l’Hôtel de ville, est en accès gratuit (gants obligatoires), du samedi 25 novembre au samedi 6 janvier 2018, le lundi de 14h à 19h30 et du mardi au dimanche de 11h à 19h30 (fermée le 25 décembre et le 1er janvier 2018). La «Forêt enchantée» propose un voyage dans un décor féerique, composé de cinq tableaux. Rendez-vous place Gambetta, du samedi 25 novembre au samedi 6 janvier 2018 (accès gratuit), du lundi au dimanche, de 11h à 19h30 (fermé les 25 décembre 2017 et 1er janvier 2018).
La traditionnelle grande roue tournera à nouveau rue du Noyon, face à la gare. Du haut de ses 50 m, elle offre la plus belle vue pour découvrir les nouvelles illuminations de la ville. Le Père Noël accueille les enfants dans sa maison, square Saint-Denis, jusqu’au 24 décembre, et leur remettra à chacun une surprise. Les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 16h30 à 19h, les mercredis, samedis et dimanches de 11h à 13h30 et de 14h30 à 19h. Des parades déambulatoires, enfin, sont programmées chaque week-end.

Plus de détails sur www.marchedenoel.fr

Le plus beau marché d’Europe ?

Le marché de Noël d’Amiens a été sélectionné parmi de nombreuses destinations européennes pour participer au concours «European Best Christmas Markets» face à vingt autres marchés d’Europe. Amiens remplit toutes les conditions et est, dans son ADN même, exactement ce que les amoureux des marchés de Noël veulent découvrir : un marché authentique, de la féerie, des illuminations, des marchands artisanaux, de la gastronomie locale, des produits régionaux. Cette nomination le fait entrer dans la sélection des plus beaux marchés de Noël d’Europe.
Les votes des internautes débuteront en décembre sur le site www.europeanbestdestinations.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde