Aller au contenu principal

Energies renouvelables
Le nombre de méthaniseurs à la ferme a triplé depuis 2010

La deuxième Convention d’affaires du biogaz et de la méthanisation s'est tenue à Troyes.

Le nombre d'unités de méthanisation à la ferme en France est de 140 début 2014 contre 47 en 2010. «C'est une dynamique importante», a commenté Guil­lau­me Bastide, ingénieur à l'Ademe (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) en charge des thématiques de méthanisation, lors de la 2e Convention d'affaires du biogaz et de la méthanisation, à Troyes, le 18 mars. La filière a pour objectif de s'industrialiser et de créer de la valeur ajoutée sur le territoire. Néanmoins, comparaison est encore faite avec l’Allemagne et ses 7000 unités de méthanisation. «Nous devons réfléchir à un modèle économique adapté à la méthanisation agricole française», a défendu Philippe Adnot, agriculteur, sénateur et président du conseil général de l’Aube.
Bruno Allenet, chargé de mission pôles de compétitivité chez GDF-Suez et membre du comité de pilotage du plan industriel Energie renouvelable, a rappelé les enjeux : un budget de 3,7 milliards d'euros a été accordé par le ministère du  Redressement productif pour les pôles industriels créateurs de valeur sur le territoire national. «Nous présenterons l'ensemble des projets énergies renouvelables retenus à Arnaud Montebourg fin mars», précise-t-il.

Objectifs ambitieux
Par ailleurs, l’Ademe relève que les disparités sont grandes selon les régions françaises. Ainsi, la méthanisation à la ferme est beaucoup plus développée en Bretagne ou encore en Normandie, régions d’élevage, qu’en Provence-Alpes-Côte-d’azur ou dans le Languedoc Roussillon. Dans ces régions, ce sont les déchets ménagers et agglomérés qui alimentent principalement les cuves de méthanisation.
La filière méthanisation française se fixe des objectifs ambitieux : «D'ici trois à cinq ans, il est possible de parvenir à développer des projets avec plus de 50% de valeur ajoutée française ou produite en France (aujourd'hui 27% d'après le groupe de travail Biogaz vallée dédié)». Près de 13 000 emplois pourraient ainsi être créés d'ici à 2020. En nombre d’unités de méthanisation, le scénario «volontariste» de l’Ademe vise les 1400 installations (ferme, industrie…) d’ici à 2030.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde