Aller au contenu principal

Nature
Le piégeage de printemps du frelon asiatique, oui sous conditions

La Fredon Hauts-de-France rappelle quelques règles élémentaires sur le piégeage du frelon asiatique afin de ne pas mettre en danger d’autres espèces.

Dans un premier temps, avant de penser à piéger, penser à repérer les nids, à les signaler et à les faire détruire.
Dans un premier temps, avant de penser à piéger, penser à repérer les nids, à les signaler et à les faire détruire.
© Pixabay

Un Plan régional d’action relatif au frelon asiatique à pattes jaunes est en cours de rédaction par Fredon Hauts-de-France. Il est porté par l’ARB Hauts-de-France, piloté par la Dréal Hauts-de-France et financé par les Fonds Verts de France Nation Verte. Ce plan régional d’action a pour objectifs de définir les actions à mettre en place afin de limiter l’impact du frelon asiatique à pattes jaunes sur la filière apicole, sur la biodiversité et sur la santé humaine, d’améliorer la communication sur l’espèce et de définir les moyens à mobiliser. Pour répondre à ces objectifs, un Groupe de travail régional a été mis en place et s’est rassemblé à trois reprises au cours des derniers mois. En parallèle, GDS France et Fredon France, respectivement OVS animal et OVS végétal, élaborent un Plan national de lutte contre le frelon asiatique à pattes jaunes dont la publication est prévue en 2024. Ce plan répond à trois enjeux : la protection des populations (enjeu de la santé publique), la protection des ruchers et la protection de la biodiversité.

 

Repérer les nids, signaler et détruire

À l’arrivée du printemps, les femelles reproductrices des colonies de frelons asiatiques sortent de leur période de repos hivernal et construisent leurs nids primaires. Pour limiter la propagation de milliers d’individus, la recherche et la destruction des nids est mis en place ainsi que, si nécessaire, un piégeage de printemps.

Dans un premier temps, avant de penser à piéger, penser à repérer les nids, à les signaler et à les faire détruire. L’objectif du piégeage de printemps est de faire baisser la pression de prédation, en premier lieu sur les ruchers, en limitant l’implantation des nids de frelon asiatique à pattes jaunes à proximité. «L’installation préventive de pièges, hors période à risque ou dans des ruchers où aucun frelon n’est détecté, n’est pas recommandée en raison des effets sur d'autres espèces et d’un coût financier injustifié», d’après la note de service de la DGAL.

 

Privilégier les pièges sélectifs

Au printemps, il est recommandé de piéger lorsque les températures dépassent douze degrés, selon le climat local et en fonction des premières floraisons de printemps, après les dernières gelées. Ce piégeage devra être mis en place pour une durée maximale de deux mois, sur la période de début février à fin mai, selon la pression de prédation du frelon asiatique à pattes jaunes. Dans les ruchers peu infestés, il est recommandé une mise en œuvre d’une surveillance minimale dans ces ruchers ou à proximité avec possibilité de placer un piège dans le rucher. Dans le zones infestées (dite de forte pression), il est possible de placer quatre à dix pièges maximum par commune (à adapter en fonction du type de milieu, rural ou urbain). Ces pièges doivent être positionnés à proximité des ruchers attaqués - plus de deux individus en vol stationnaire devant une ruche - ou à proximité des zones avec plus de dix nids recensés en prenant en compte l’année précédentes et en espaçant les pièges de 500 m minimum.

Les pièges utilisés doivent être sélectifs et efficaces suivant les critères : pièges à sélection phy-sique de type nasse ; équipés de cônes d’entrée ; séparation entre appât et partie de capture. Enfin, les pièges de type “bouteille”, “cloche” ou “bocaux” sont à proscrire : leur sélectivité est très mauvaise, et leur impact sur le reste de l’entomofaune est trop important.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

dossier PAC dépôt dossier aides PAC
La date limite de dépôt des demandes d’aides de la PAC repoussée

Les demandes d’aides de la PAC liées à la surface au titre de la campagne 2024 pourront être déposées jusqu’au vendredi 24 mai…

RN 25 Beauval
RN 25 : un accord unanime présenté à Beauval

Les exploitants et propriétaires concernés par les expropriations du chantier de rénovation de la RN25 étaient conviés à une…

Élaboré et servi par Martin Ebersbach, le vin de la Ferme des Vœux est blanc (rosé) pétillant, élaboré selon une méthode champenoise.
Au Vignoble des Vœux, une longue attente bientôt récompensée

La diversification vers la viticulture engagée par Martin Ebersbach à la Ferme des Vœux enthousiasme le Conseil départemental…

Une rencontre entre le directeur de l’ASP et les agriculteurs a été organisée devant le siège de l’administration à Amiens.
L’ASP pointée du doigt pour le non-paiement des Maec et CAB

Mardi 14 mai, des agriculteurs bio et leurs représentants de plusieurs départements des Hauts-de-France ont manifesté devant…

La construction de l’usine de fabrication d’engrais à Languevoisin devrait débuter en 2027. Une fois achevée en 2030,  elle permettra la création de 250 emplois directs dans la région et fournira chaque année 500 000 tonnes d'engrais bas carbone.
Un projet d’1,3 milliard dans la Somme pour des engrais bas carbone

En marge du Sommet Choose France organisé le 13 mai à Versailles, un groupe d'industriels européens a annoncé vouloir…

En visite à l’EARL des enclos, la ministre Pannier-Runacher a assuré que «quand on met en place des réglementations,  ce n’est pas pour le plaisir mais parce qu’il y a urgence à répondre au dérèglement climatique».
Dans la Somme, Agnès Pannier-Runacher prend la défense d’Egalim

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire s’est rendue le 17 avril au Crotoy…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde