Aller au contenu principal

Le plan de surveillance sanitaire s’applique en Picardie

Comment s’applique ce Plan ? Qui est concerné ?

Agnès Cochu : chef de pôle au Sral Nord-Pas-de-Calais-Picardie à Amiens a présenté le plan de surveillance sanitaire 
à la section «pommes de terre» de la Fdsea.
Agnès Cochu : chef de pôle au Sral Nord-Pas-de-Calais-Picardie à Amiens a présenté le plan de surveillance sanitaire
à la section «pommes de terre» de la Fdsea.
© AAP

Le récent congrès de l’Unpt à Arras, dont L’Action agricole picarde s’est largement fait écho des débats dans sa dernière édition, a donné l’occasion à des représentants de nombreuses structures, commerciales, techniques ou de services, y compris à l’administration, de se côtoyer. Au détour d’un discours, un sujet particulier est revenu dans la discussion, à savoir celui du plan de surveillance sanitaire de la pomme de terre de consommation, dont Agnès Cochu, chef de pôle au Sral Nord-Pas-de-Calais-Picardie à Amiens, est la responsable.
«A la base de la réglementation, il y a la convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV), puis la directive européenne du 8 mai 2000, ainsi que plusieurs articles du Code rural. Les textes prévoient que la lutte contre les organismes nuisibles de quarantaine, à savoir les bactéries Ralstonia solanacearum et Clavibacter Michiganensis, les nématodes à kystes Globodera pallida et rostochiensis, les nématodes à galles Méloidogyne chitwoodi et fallax, ainsi que le ravageur épitrix, est obligatoire de façon permanente sur tout le territoire français. Le plan national de surveillance s’applique donc en région Picardie», rappelle-t-elle.
En 2015, deux cents analyses sur Ralstonia et Clavibacter et cent sur les nématodes à galle ont été effectuées correspondant à autant de prélèvements chez les producteurs à raison de deux tubercules par prélèvement. Epitrix fait l’objet d’une surveillance visuelle. Quatre cent quatre analyses ont été effectuées sur les nématodes à kystes par prélèvement de terre à raison de quatre prélèvements pour deux hectares. En complément, cinq analyses de bactériologie ont été effectuées sur plantes hôtes dans les eaux de rivière et les cours d’eau, ainsi que cinq analyses bactériologiques d’eau de rivière.
En Picardie, deux cents producteurs ont été concernés, dont cinquante-cinq en fécule (tubercules uniquement), quarante en consommation à destination industrielle (terre et tubercules) et cent cinq producteurs sur les autres marchés (terre et tubercules). Quarante prélèvements ont été réalisés par le SRAL et les cent soixante autres par l’OVS végétal par délégation de la Frédon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
La période de l’intercampagne est propice pour nettoyer et désinfecter locaux et matériels.
Pommes de terre : faire le grand nettoyage de printemps
Si cela n’a pas déjà été fait lors de la dernière intercampagne, il faut absolument procéder cette année  à un grand nettoyage…
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde