Aller au contenu principal

Installation
Le Point Info Installation fait son show

Une nouveauté signée Jeunes Agriculteurs et Oriagri Conseils.

© AAP

Les Jeunes agriculteurs de la Somme et Oriagri Conseils ont animé le jeudi 11 octobre une après-midi sur l’installation en agriculture auprès d’une centaine de jeunes venus du lycée du Paraclet, du Cfppa du Paraclet et de l’UFA de Ribemont sur Ancre. Cette animation venait en complément de la «Journée Installation», événement annuel organisé par les Jeunes Agriculteurs, qui aura lieu l’an prochain en mars 2013.
En abordant le sujet d’une ma­nière ludique, il s’agissait de briser les fausses idées sur le métier d’agriculteur et de donner l’envie aux jeunes d’envisager l’agriculture comme une solution intéressante pour leur futur. Le parcours à l’installation était dédramatisé.

L’aspect ludique en priorité
C’est ainsi que les différents professionnels et animateurs ont pris tour à tour les rôles de présentateurs du journal télévisé, de la météo et d’animateurs de jeu télévisé et de radio. Une interview spéciale a fait comprendre aux jeunes l’intérêt de bénéficier d’un accompagnement à l’installation et des aides financières directes et indirectes. Un bulletin météo leur a ensuite fait découvrir la situation du département, caractérisée par une baisse significative du nombre des installations en 2012, baisse qui touche beaucoup plus l’élevage que la polyculture.
Après cet état des lieux, les jeunes ont été testés sur leurs connaissances du parcours à l’installation avec le jeu «qui veut gagner des milliers» proposé par Anne Catteau, d’Oriagri Conseils. Ce jeu consistait à présenter et expliquer le Point Info Installation, ses missions et le montant des aides financières dont les jeunes peuvent bénéficier. Des intermèdes sous forme d’émission de radio étaient proposés pour casser les fausses idées reçues sur l’installation en agriculture.

Une animation appréciée
«Avec cette manière ludique d’aborder le parcours à l’installation et les aides, les jeunes n’ont pas eu le temps de s’ennuyer. C’est une opération qu’il faut absolument pérenniser», a confié une enseignante à la sortie de l’amphithéâtre. D’abord surpris de la forme d’animation proposée, les jeunes se sont vite pris au jeu et ont activement participé. La présence des professionnels agricoles en charge du dossier «renouvellement des génération en agriculture» leur a permis de poser librement leurs questions et ainsi d’avoir des réponses claires. Comme l’a livré un participant, «merci pour votre intervention qui m’a permis de voir plus clair sur le parcours. Je voudrais m’installer et je vais pouvoir réfléchir à mon projet plus en détails».

Contact : Point Info Installation, chambre d’agriculture de la Somme, 19 bis rue Alexandre Dumas 80096 Amiens cedex 3 - Tél. 03 22 33 69 40
Accueil téléphonique tous les matins et sur rendez-vous à Amiens, Péronne et Abbeville.

REACTION
Guillaume Clop, vice-président de JA 80 et responsable «renouvellement des générations en agriculture»
«Nous sommes l’une des rares professions à être soutenue pour démarrer une carrière»
Promouvoir le métier d’agriculteur, c’est bien, mais le faire, c’est mieux. C’est pourquoi les jeunes agriculteurs de la Somme, en partenariat avec Oriagri Conseils, ont réalisé cette animation au Paraclet, portée principalement sur les aides à l’installation. Nous avons ainsi montré aux jeunes que leurs projets sont accompagnés et que le parcours n’est pas si pénible. Il ne faut pas oublier que la construction d’un cadre économique est fondamentale pour assurer la rentabilité et la durabilité des projets d’installation.
C’est pour cela que Jeunes Agriculteurs 80 et Oriagri Conseils s’investissent dans le schéma départemental des structures. Le parcours à l’installation demande de quatre mois à un an de préparation, de rencontres avec les différents organismes agricoles, l’élaboration d’un PDE… Cela permet d’obtenir des aides décomposées en plusieurs parties. De la DJA aux prêts MTSJA et avec toutes les exonérations, le jeune peut obtenir une aide moyenne de 52 000 €. Je pense que cette somme n’est pas négligeable pour débuter une carrière. Même si l’on doit refaire un PDE qui coûte 409 €, le parcours à l’installation reste très intéressant, d’autant plus que nous sommes l’une des rares professions à être soutenue pour démarrer une carrière !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde