Aller au contenu principal

Le préfet sur le terrain à l’écoute des professionnels agricoles

La Frsea et les JA de Picardie invitent le préfet de Région à visiter une exploitation laitière.

Les responsables professionnels entourant le préfet, Jean-François Cordet, lors de la visite de l’exploitation.
Les responsables professionnels entourant le préfet, Jean-François Cordet, lors de la visite de l’exploitation.
© AAP

Répondant à l’invitation lancée par les Jeunes Agriculteurs et la Frsea Picardie, Jean-François Cordet, préfet de la Somme, préfet de Région, s’est rendu le samedi 24 novembre sur l’exploitation de François et Thomas Défossé, à Guiscard, dans l’Oise. Hubert Vernet, sous-préfet de Compiègne, Anne Ferreira, vice-présidente du Conseil régional de Picardie, en charge de l’agriculture, l’accompagnaient. Hervé Davesne, président des Jeunes Agriculteurs de Picardie et Christophe Buisset, président de la Frsea Picardie, ont rappelé la diversité et les atouts de l’agriculture picarde. Et ils en ont profité pour évoquer les préoccupations actuelles des agriculteurs de la région.

Préserver la valeur ajoutée
Avec 150 ha et 500 000 litres de lait, l’exploitation de François et Thomas Défossé, la Scea des 4 vents, fait vivre deux couples et emploie deux salariés. Les exploitants transforment une partie de leur production en fromages (rollot de Picardie), beurre et yaourts. Ils travaillent avec les collèges locaux et vendent sur les marchés. Ils sont également producteurs de céréales. «Cette exploitation est un excellent exemple de la diversité de notre agriculture a expliqué Christophe Buisset, il ne faut pas opposer les systèmes. Une seule et même exploitation peut à la fois répondre à des demandes locales de circuits courts et fournir des circuits d’exportation».
La prochaine réforme de la PAC suscite à ce propos des inquiétudes. «Au-delà de la première préoccupation que constitue le budget de la PAC, la réforme, si elle conduit à un soutien unique pour tous les agriculteurs européens, risque de pénaliser particulièrement les systèmes de cultures spécialisées ou d’élevage qui créent de la valeur ajoutée et de l’emploi dans les territoires», a commenté Luc Smessaert, président de la Fdsea de l’Oise.

Revenir au bon sens
Les Jeunes Agriculteurs et les représentants de la Frsea ont sensibilisé le préfet à la surenchère environnementale qui s’opère actuellement. La nouvelle réglementation sur les nitrates modifie notamment le zonage et le calendrier d’épandage des effluents d’élevage. Il faudra augmenter les capacités de stockage de ces effluents alors même que les agriculteurs n’ont pas fini de rembourser les premiers investissements exigés par la précédente réglementation. «Nous demandons au gouvernement de s’appuyer sur des données scientifiques et agronomiques pour l’élaboration des réglementations. Pour être entendus, la Fnsea et les Jeunes Agriculteurs ont lancé une pétition», a déclaré Michel Lapointe, secrétaire général de la Frsea.
Autre sujet évoqué par Laurent Degenne, président de la Fdsea de la Somme : la méthanisation qui fait l’objet d’une trentaine de projets en Picardie. Cette méthode de production d’énergies renouvelables pourrait être une diversification intéressante pour certaines exploitations et industries agro-alimentaires. Mais la plupart des projets sont actuellement bloqués pour des raisons techniques qui ne semblent pas insurmontables dans les régions voisines.

Assurer le renouvellement des générations
La diminution du nombre d’installations aidées, particulièrement dans l’élevage, est préoccupante. Hervé Davesne, président de JA Picardie, a en a fait état. En cinq ans dans le département de la Somme, le nombre d’installés a baissé de moitié. «Pourtant, le métier d’agriculteur est l’une des rares professions à être soutenue pour démarrer une carrière. Grâce aux aides de l’Etat, 97% des jeunes installés sont toujours là cinq ans après», a fait valoir le président des JA.
La difficulté d’accès au foncier est l’un des freins à l’installation. Hervé Davesne, a rappelé l’enjeu des assises régionales à l’installation qui débuteront en février 2013, et qui permettront acteurs régionaux concernés de mener un travail constructif. Anne Ferreira a souligné l’importance de la coopération du Conseil régional de Picardie dans ces travaux.

Convivialité
La Frsea et les Jeunes Agriculteurs de Picardie avaient voulu cette rencontre conviviale. La matinée s’est achevée autour d’une dégustation de fromages. Le préfet a conclu en rappelant que la Picardie est une région d’excellence en matière de production agricole et que les difficultés du métier doivent être entendues.
Soucieux des préoccupations des agriculteurs, il souhaite travailler en concertation avec la profession.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les deux dernières minutes de la conférence de presse de rentrée de la ministre de la Transition écologique ont d’abord jeté un froid dans la filière betteraves avant de déchaîner les passions sur les réseaux sociaux.
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s’est exprimée contre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde